Mi-séance CAC : un début de séance insipide

Point technique sur la séance

Est-ce la fermeture des marchés américains aujourd’hui qui est à l’origine de la torpeur enregistrée ce matin à la bourse de Paris ? Toujours est-il que le CAC est encore plus amorphe que ces derniers jours (et ce n’est pas peu dire!), avec par exemple une évolution dans un étroit range de 6 pts depuis 2h30 maintenant…

La bourse de Paris s’affiche d’ailleurs actuellement à 3750 (+0.23%), tout juste au milieu de la zone de résistance des 3745/3755, dont le haut a été brièvement testé en début de séance (3756).  D’un point de vue graphique, il n’y a a priori pas grand chose à attendre de cette séance. Les seuils graphiques évoqués vendredi soir restent en tout cas d’actualité.

Scénarios de trading

Pas de scénario proposé aujourd’hui par manque de configuration exploitable et en raison de l’absence des investisseurs américains. Quant aux scénarios en cours, ils restent inchangés, même si le stop du scénario vendeur a une nouvelle fois été approché ce matin. Il tient bon. On restera d’ailleurs méfiant en cas de déclenchement compte tenu des faibles volumes du jour.

Derniers plans de trading sur le CAC

Point Forex EUR/USD

La monnaie européenne se cherche une tendance ces derniers jours, et la zone des 1.34$ apparaît plus coriace que prévu. L’euro est en tout cas stable ce matin, à 1.3315$.

Dernière analyse et scénarios sur l’EUR/USD

Point Pétrole / Baril de brut

Stabilité également sur le front du pétrole, avec un baril de brut à 95.6$. Le franchissement de l’oblique orange et des 94$ est en tout cas confirmé.

Dernière analyse et scénarios sur le baril de brut (Light Crude)

Point Once d’Or

Et jamais deux sans trois, puisque l’once d’or est également à l’équilibre, à 1688$, toujours dans une configuration contrastée entre rebond technique très court terme et tendance baissière de court terme. La zone des 1710$ restera la zone à surveiller dans les prochains jours.

Dernière analyse sur l’once d’or

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.