Les liquidités (suite)

Nous avons vu dans la première partie de cet article une première raison expliquant l’importance de toujours conserver une part plus ou moins grande de liquidités sur son compte. Je vais vous exposer aujourd’hui deux autres raisons, tout aussi importantes, si ce n’est plus.

Pourquoi les liquidités sont-elles aussi importantes – Raison 2 ?

La deuxième raison découle directement de la première raison évoquée dans la première partie de cet article. Nous avons vu que lors d’une phase de repli, votre compte subissait mécaniquement, grâce aux liquidités non investies, un repli moins important que celui du marché.

Vous êtes donc psychologiquement dans un état bien meilleur que si l’ensemble de votre portefeuille était affecté. Et ce confort psychologique est primordial en trading, pour vous placer dans les meilleures conditions de réussite.

Lorsque vous avez une part adaptée de liquidités, vous êtes plus serein face à l’évolution des marchés. Si ça baisse, vous êtes moins stressé et pouvez mieux en profiter, et si ça monte, ce n’est pas gênant, puisque votre portefeuille en profite quand même. Vous êtes même plus enclin à laisser grimper vos bénéfices, puisque moins stressé de voir le marché se retourner à la baisse.

Reste bien sûr à savoir ce qu’est une part adaptée de liquidités. C’est un autre sujet, qui dépend bien sûr beaucoup du caractère de chacun, de votre vision des marchés, et de votre aversion au risque. Mais si on devait la définir, c’est la part de liquidité qui vous permet d’être serein à la fois si le marché monte et si le marché descend… Si vous arrivez à cet idéal, vous avez tout gagné : non seulement l’évolution du marché ne devient plus un stress pour vous (ce qui est déjà une grande victoire pour beaucoup d’entre nous), mais vous êtes aussi beaucoup plus serein pour intervenir de façon plus appropriée sur les marchés.

Pourquoi les liquidités sont-elles aussi importantes – Raison 3 ?

Venons en maintenant à la troisième raison : c’est souvent dans les phases de repli que les plus belles opportunités de trading se présentent. N’oubliez pas qu’un titre qui a perdu 20% doit en reprendre 25 pour revenir à son point de départ. De même, un titre qui a perdu 50% en reprendra 100% s’il revient à son point de départ. Éviter une chute de 50% est déjà une très bonne chose, mais profiter éventuellement d’un rebond de 100% est encore plus profitable!

Si vous n’avez pas de cash car vous êtes investis à 100%, et si de toute façon vous n’êtes pas au mieux psychologiquement, car affecté par les pertes latentes en cours, vous n’avez aucune chance d’en profiter.

Pour en profiter, il faudrait en effet déjà être capable de céder une position que vous n’étiez visiblement pas prêt à vendre, pour récupérer les liquidités nécessaires. Mais quels titres céder ?

Ceux qui ont le moins bien performé, au risque de laisser passer l’accélération haussière que vous attendiez ? Ou ceux qui ont déjà bien monté ou bien résisté, et donc vous séparer d’une position solide et confortable ? Un choix pas forcément simple à faire, et qui risque en plus d’être une source de frustration et de regrets, ce qui va ajouter à l’inconfort de votre situation psychologique. Car pour que vous opération s’avère profitable, il faudra non seulement que le titre que vous avez acquis rebondisse par la suite, mais aussi fasse mieux que le titre que vous aurez vendu

En conclusion, je ne saurais que trop vous conseiller de toujours garder une part non négligeable de cash en réserve, naturellement plus ou moins importante en fonction du niveau du marché et du parcours récent de ce dernier. Garder toujours la même part de cash n’aurait naturellement aucun sens, et reviendrait à avoir un compte plus petit, investi à 100% 🙂 A bon entendeur…

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.