Wall Street : 4 séances pour rien ?

Après l’accélération baissière de début de semaine dernière, Wall Street a enchaîné 4 séances de dérive horizontale (fermeture ce lundi). Une semaine pour rien ?

Dow Jones :

Si le Dow Jones a globalement fait du surplace au sein de la bougie rouge de mardi dernier, on ne peut à proprement dire que ces séances n’ont servi à rien. Au contraire. Elles nous apportent un certain nombre d’informations.

DJ-030913

A commencer par une confirmation de la pression baissière, même si mon petit canal rouge particulièrement étroit a fini par céder. Si sa cassure aujourd’hui pourrait être vue comme un signal haussier, j’aurais plutôt tendance à considérer que cette dérive latérale, sorte de consolidation de la baisse précédente, est un signe de force de plus en faveur des vendeurs, les acheteurs n’ayant pas été à même de provoquer ne serait-ce qu’un petit rebond technique. La baisse s’en trouve donc finalement plutôt renforcée, et il suffirait d’une cassure du petit support qui s’est formé sur les 14760 pour provoquer une nouvelle accélération baissière.

Une accélération qui pourrait mener le Dow Jones sur le support vert relativement proche, situé actuellement autour des 14665. Ce sera le principal niveau à surveiller à la baisse pour les prochains jours. S’il venait à céder, le Dow pourrait ensuite poursuivre son repli jusqu’aux 14550, point bas de juin. Gare alors à une cassure : si la zone des 14430/14450 pourrait encore permettre de sauver les meubles, il y aurait tout de même de fortes chances d’aller voir la zone des 14170/14200. Nous aurons le temps d’y revenir.

A la hausse, il faudra repasser les 14880 en clôture, puis les 14920/14930, première zone de résistance sur le chemin d’un rebond. La pression baissière pourrait alors s’atténuer un peu. Il restera toutefois encore à franchir les 15050, qui devraient être rapidement renforcés par la MM20, pour envisager un réel arrêt de la tendance baissière de court terme. Ce n’est pour l’heure pas mon scénario privilégié.

Scénarios des semaines précédentes :

Mon scénario vendeur 2 en cours était pourtant bien engagé. A vouloir toutefois mettre un stop un peu serré… au niveau des 14910, je me suis fait sortir pour seulement 6 pts jeudi dernier. Le bilan reste néanmoins positif, avec 59 pts gagnés sur l’objectif 1 et 388 sur l’objectif 2, soit donc 447 pts au total.

Quant au scénario acheteur proposé la semaine dernière, il n’a pas été en mesure d’être enclenché.

Scénarios pour la semaine à venir :

Pas de nouveau scénario vendeur, compte tenu du repli déjà avancé.

Scénario 1 :
Achat : 14666 (sur premier impact oblique verte)
Objectif 1 : 14749
Objectif 2 : à définir
Seuil d’alerte : 14600
Stop : 13935 (à remonter dès que l’objectif 1 est atteint)

Scénario 2 :
Vente : …..
Objectif 1 : …..
Objectif 2 : à définir
Seuil d’alerte : …..
Stop : …. (à abaisser dès que l’objectif 1 est atteint)

Pour une meilleure compréhension de ces scénarios, je vous recommande vivement de lire la page « Comment suivre mes scénarios sur les marchés américains « .

 

Nasdaq Composite :

Si le Nasdaq a évolué lui aussi de façon horizontale ces 4 dernières séances, confirmant la pause évoquée la semaine dernière, il s’est montré à la fois un peu plus fort et volatile que le Dow Jones. Le gap baissier ouvert mardi dernier a même été testé à deux reprises.

NAS-030913

Ce dernier a toutefois tenu bon, de même que la MM20 et le canal baissier rouge. La pression reste donc plutôt baissière, et cette dernière a même augmenté sur la zone de support des 3570. Il s’agit du dernier niveau de soutien avant la zone des 3520/3550, correspondant à la fois au gros gap haussier ouvert le 11 juillet, mais aussi à la zone des points hauts de fin mai.

Cette zone pourrait toutefois n’être qu’un objectif intermédiaire, avant un possible retour sur la base du canal violet. On pourra également mentionner la formation d’une ETE de ligne de cou les 3570, et dont la rupture pourrait nous envoyer sur les 3460, soit la position du support violet autour du 9 septembre.

Pour les prochains jours, on surveillera donc avec un intérêt accru la zone des 3570. Si la dérive latérale pourrait se poursuivre encore un peu, le plus probable reste toutefois une reprise de la rechute en direction du gap des 3520/3550. Là, ou sur les 3500/3515, un rebond technique pourrait prendre place sur le support rouge, avant la rechute éventuelle évoquée. Nous aurons le temps d’y revenir.

Attention toutefois à ne pas trop anticiper, car il ne faudrait pas non plus grand chose pour relancer la hausse. Les 3635 ont déjà été testés à 2 reprises, et la 3ème pourrait bien nous valoir un comblement du gap des 3652 et la cassure du canal rouge. La porte serait alors ouverte pour un franchissement des récents plus hauts.

Scénarios des semaines précédentes :

Mon scénario vendeur sur 3557 enclenché dès le 11 juillet sur le gap haussier est toujours en cours. Par mesure de prudence et malgré mes anticipations plutôt baissières, et pour en finir surtout avec ce scénario mal engagé et qui dure depuis plus d’un mois et demi (un record il me semble), je maintiens mes objectifs en place.

Scénario 2 : (en cours, mode dégradé)
Vente : 3557 (11/07)
Objectif 1 : 3553 (remonté le 17/07)
Objectif 2 : 3523 (remonté le 17/07)
Seuil d’alerte : N/A
Stop : 3706 (à abaisser dès que l’objectif 1 est atteint)

Quant au scénario acheteur proposé la semaine dernière, il n’a pas été en mesure d’être enclenché.

Scénarios pour la semaine à venir :

Pas de scénario vendeur, compte tenu du scénario vendeur en cours.

Scénario 1 :
Achat : 3523
Objectif 1 : 3548
Objectif 2 : à définir
Seuil d’alerte : 3500
Stop : 3440 (à remonter dès que l’objectif 1 est atteint)

Scénario 3 :
Vente : …..
Objectif 1 : …..
Objectif 2 : à définir
Seuil d’alerte : …..
Stop : …. (à abaisser dès que l’objectif 1 est atteint)

Pour une meilleure compréhension de ces scénarios, je vous recommande vivement de lire la page « Comment suivre mes scénarios sur les marchés américains « .

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.