Semaine US – Direction les plus hauts de 2011 ?

DJ-100112Nous reprenons notre suivi des marchés américains après trois semaines de trêve. Une trêve pendant laquelle ils n’auront connu qu’une seule direction : celle de la hausse. Une hausse qui s’accompagne du franchissement d’importants niveaux de résistance, qui ouvrent la voie pour un retour sur les plus hauts de 2011. Mais est-ce que tout se passera aussi facilement ?

Commençons par le Dow Jones. Nous l’avions laissé le 20 décembre dernier au terme d’une impressionnante séance de hausse, qui avait validé l’appui sur la zone de support des 11740/11770 et l’avait ramené au dessus de l’oblique rouge.

Un bref pull back le lendemain suffira pour permettre une poursuite de la hausse jusqu’aux plus hauts de fin octobre au niveau des 12285. Une semaine de consolidation horizontale plus tard, le temps de laisser passer les fêtes, le Dow Jones reprendra le chemin de la hausse jusqu’aux 13390, avant une nouvelle semaine de consolidation, marquée par un bref pull back sur les 12285, et une timide reprise haussière ce mardi.

D’un point de vue graphique, depuis le 20 décembre, nous avons donc le franchissement confirmé de la résistance du canal baissier rouge, un retour au dessus de la médiane du canal haussier bleu clair, et le franchissement des plus hauts d’octobre. Une configuration clairement haussière, mais sans exagération, qui s’accompagne d’une Bollinger supérieure qui laisse encore du potentiel de hausse.

Le Dow devrait donc être en mesure de poursuivre sa progression, en direction des plus hauts de 2011 qui ne sont plus qu’à moins de 3%. Mais avec des volumes qui restent faibles et des mèches hautes sur les deux réelles dernières séances de hausse qui traduisent un certain manque d’entrain, le marché pourrait avoir besoin d’une pause un peu plus marquée que les deux dernières consolidations horizontales.

Derrière donc une configuration clairement favorable, on restera méfiant sur la bonne marche de la hausse pour les prochains jours, même si ce ne sont pour l’instant que des signaux d’alerte. Pour autant, il y a aussi la place pour une vraie séance de hausse.

Les prochaines séances seront donc très intéressantes pour bien évaluer les forces en présence, et la nature de la hausse de ces dernières semaines. On surveillera notamment l’éventuelle poursuite de la hausse le long de la Bollinger supérieure, avec un premier test au niveau des 12600 pts et de la médiane orange, dernière étape avant l’horizontale des 12750 voire les plus hauts d’avril sur 12850.

Mais attention à tout retour sous les 12390, qui devrait provoquer un retour sur les 12285. Un tel retour ne serait pas dramatique pour la hausse, d’autant que ce seuil sera bientôt renforcé par la MM20 et la médiane bleu clair. Même un impact sur le support suivant, sur 12180/12190 ne serait pas forcément problématique.

En dessous par contre, la configuration se détérioreraient sensiblement, et perdrait surtout en lisibilité, avec toutefois en ligne de mire un retour sur les 11950, puis sur l’oblique rouge avant éventuellement la zone horizontale des 11740/11770.

NAS-100112Le Nasdaq lui, était clairement à la traîne depuis quelques mois. Un retard qui n’a pas forcément été comblé, avec une évolution par ailleurs plus heurtée que sur le Dow Jones. Mais la hausse à laquelle nous avons assisté n’est pas inintéressante pour autant, avec des étapes bien construites. Après un pull back le 21 décembre sur les 2540, le Nasdaq va s’affranchir de la résistance orange. Suivrons 5 jours entre la résistance violette et l’oblique orange, devenue support, avant une nouvelle accélération haussière.

Le problème du Nasdaq, c’est que les accélérations se font la plupart du temps avec des gaps. Des gaps qui perturbent la bonne marche du marché. C’est ce qui s’est passé une nouvelle fois, avec deux tests consécutifs avant que le Nasdaq puisse repartir de l’avant, et aller s’attaquer aux plus hauts de début décembre et à la résistance rouge, haut du canal de même couleur.

Une résistance qui vient finalement d’être franchie ce mardi… à l’aide d’un nouveau gap haussier. Mais le doji formé traduit bien la problématique du Nasdaq actuellement, entre signal haussier et fragilité liée au gap formé. Un gap qui sera toutefois très intéressant pour évaluer la teneur du mouvement en cours.

Un test est probable pour ce mercredi et devra permettre de confirmer le signal haussier du jour , d’autant que nous aurons en soutien l’oblique rouge. Et même si un pull back sur cette oblique rouge devenue support était nécessaire, le Nasdaq devrait être en mesure de profiter de l’ouverture haussière donnée par l’écartement des Bollingers. Mais il ne faudra pas non plus trop tarder, d’autant que la route en direction des plus hauts de 2011 sera encore semée d’embûches, avec la médiane verte, la zone médiane du canal bleu clair, mais surtout les plus hauts de fin octobre sur 2750/2755, dernière barrière avant un retour le gap du 27 juillet, l’horizontale des 2840 et les plus hauts sur 2880.

Gare par contre en cas de retour sous l’oblique rouge et l’horizontale en pointillés. Nous avons vu sur le Dow Jones il y a quelques semaines que ce n’était pas rédhibitoire pour la tendance haussière, mais cela compliquerait sérieusement la lecture du marché. Le Nasdaq pourrait en tout cas commencer par un retour sur le gap du 3 janvier entre 2616 et 2627, bientôt renforcé par la MM20 et le support haussier marron.

Ce n’est qu’en dessous que la configuration se compliquerait sérieusement, avec un probable retour sur l’oblique bleu clair, voire l’horizontale des 2540.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.