Point bourse de mi-séance : essoufflement confirmé

Point technique sur la séance du CAC 40

Après une bougie rouge peu engageante vendredi, la bourse de Paris confirme ce matin sons essoufflement, avec actuellement un repli de 0.17% à 4453 pts. Ce n’est pas grand chose, mais entre l’ouverture d’un petit gap baissier ce matin (comblé depuis), l’enfoncement donc du plus bas de vendredi, et le retour du CAC sous sa MM20 UT1H, la configuration est en train de se dégrader.

Rien d’irrémédiable bien sûr (tout est toujours possible en bourse), d’autant que sur les unités de temps supérieures, la configuration reste encore positive. Mais il s’agit néanmoins de rester méfiant en attendant de savoir de quel côté va basculer le rapport de forces entre acheteurs et vendeurs.

Pour cet après-midi, on surveillera en tout cas à la hausse les 4455 puis les 4465. A la baisse, un retour sous les plus bas de ce matin ne serait par contre pas du meilleur effet.

Scénarios de trading CAC

Très peu d’initiatives en ce moment, étant toujours très pris sur différents dossiers. Il y avait pourtant une belle opportunité de short vendredi matin au contact des 4490/4500 pts. Mais avec le référendum Ecossais notamment, il était délicat de vous proposer un scénario dès la veille au soir. Il aurait fallu que je poste en préouverture vendredi, mais combien d’entre vous auraient alors eu le temps d’en profiter ?

Pour le reste, la situation reste toujours très délicate avec des signaux divergents selon les paramètres considérés, ce qui fait que j’ai en ce moment du mal à prendre position sur le CAC de manière relativement tranchée.

Point Forex EUR/USD (et Forex au sens large)

Côté Euro/USD, toujours pas le moindre rebond technique digne de ce nom. Si on a assisté à une petite dérive latérale ces 10 derniers jours, l’Euro n’aura même pas été en mesure de revenir au dessus des 1.30$. Au contraire, il est même reparti à la baisse en fin de semaine dernière, cassant ses plus bas de début septembre. Jusqu’où peut se poursuivre ce repli ?

S’il existe une importante zone de soutien autour des 1.275/1.28$, il n’est pas évident d’identifier un niveau très précis. Par ailleurs, la cassure de plusieurs supports importants ces dernières semaines  complique un peu la lecture du marché, entre poursuite de la tendance baissière suite à la cassure de ces supports et nécessité d’un rebond technique après plusieurs mois de baisse continue, et alors que le dollar index se trouve lui sur une importante zone de résistance.

En attendant, pour l’heure, la tendance reste clairement baissière à court terme, avec toutefois un potentiel de repli immédiat qui semble limité. On surveillera donc la possible mise en place d’un rebond. Un retour au delà des 1.288/1.289$ serait un premier élément positif.

Dernières analyses et scénarios sur l’EUR/USD

Point Pétrole / Baril de brut

En ce qui concerne le baril de brut, l’évolution n’est guère plus évidente à appréhender que sur l’euro. Si la zone des 90$ et mon support violet a permis la mise en place d’un rebond il y a quelques jours, et a entraîné la sortie par le haut du canal baissier marron (cf. ma dernière analyse via le lien ci-dessous), nous avons depuis réintégré le canal marron. Vers un nouveau test de la zone des 90$ avant un rebond technique digne de ce nom ? C’est ce que nous suivrons dans les prochains jours. Pour l’heure, le baril tente de se stabiliser autour des 91.5$.

Dernières analyses et scénarios sur le baril de brut (Light Crude)

Point Once d’Or

Quant à l’once d’or enfin, la dégradation de tendance identifiée dans ma dernière intervention s’est clairement confirmée. A 1212.9$ actuellement, les séances de repli se suivent et se ressemblent, et l’once d’or enfonce les supports les uns après les autres. La zone de support horizontale des 1180/1200$ approche à grands pas. Un rebond technique est attendu sur ce niveau, mais gare au risque de cassure.

Dernières analyses et scénarios sur l’once d’or

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.