Perspectives 2010 : zoom MT

Nous vous avons proposé jeudi une vue LT à TLT sur le CAC, histoire de mieux situer les niveaux actuels et les perspectives à attendre pour les prochaines années. Nous en avions conclu à une probable évolution pour cette année 2010 entre les 3400 (3000 en extension) à la baisse, et les 4300/4400 à la hausse. Tentons d’affiner un peu tout cela avec une vue de ces dix dernières années, qui a le mérite de nous proposer les deux krachs que nous venons de traverser. Lire la suite...

CAC-220110MTOn y retrouve bien entendu nos parallèles LT détaillées lors de notre point de jeudi. Nous y avons juste ajouté quelques tracés supplémentaires, afin de ne pas alourdir un graphique déjà bien chargé. Pour les tracés plus court terme, comme les canaux haussiers CT et MT (respectivement vert et bleu) qui guident le marché ces derniers mois, nous vous invitons à jeter un oeil à notre dernière analyse quotidienne du CAC.

Revenons donc sur sur ces quelques tracés. Nous avons tout d’abord rajouté une parallèle rouge, qui n’apparaît peut être pas très précise en hebdomadaire, mais l’est beaucoup plus en mensuel. Elle a toutefois le mérite de relier les sommets post 11 septembre 2001, la pause du second semestre 2005, le creux de juillet 2008 et bien sûr les sommets de ce début d’année. Elle peut bien sûr expliquer le point haut de ce début d’année, même si le facteur principal est a priori plus à aller chercher du côté des niveaux atteints par les marchés américains.

Dans le même style, nous avons ajouté deux autres tracés :
–  le premier en violet, collant cette fois plus aux bougies hebdomadaires, et joignant comme la parallèle rouge précédente les sommets post 11 septembre 2001, les points bas du second semestre 2005 et le creux de juillet 2008. A la différence de la parallèle rouge, il passe par contre sur les sommets de la fin 2009.
– le second en orange, prenant également appui sur les sommets de fin 2001-début 2002, mais ensuite sur les points hauts de la pause du second semestre 2005, les creux de juin 2006 et de début 2008, puis les sommets de l’été 2008. A noter que ce tracé correspond à la ligne de cou de l’épaule-tête-épaule formée de 2006 à 2008 (dont la tête est elle-même une ETE d’ailleurs)

En parlant de ligne de cou, nous avons également ajouté une double horizontale noire autour des 3400, correspondant à la ligne de cou cette fois de l’épaule-tête-épaule inversée formée sur le CAC fin 2008-début 2009, et qui avait également bien fonctionné de 2001 à 2004.

Nous avons enfin ajouté des obliques baissières bleu foncé coiffant les deux phases de repli de 2001 à 2003 et de 2007 à 2009/2010. Non que ces tracés soient particulièrement déterminants, mais plus pour marquer quelques différences entre les deux krachs, et trouver quand même quelques zones de résistance supplémentaires pour cette année 2010.

Les obliques baissières bleu foncé

Commençons justement par analyser ce que nous disent ces obliques baissières bleu foncé. Lors de l’éclatement de la bulle internet, le repli avait été coiffé tout du long par une résistance impactée à 5 reprises avant d’être franchie. Elle avait pris une réelle importance, et son franchissement fin 2003, confirmé par le franchissement de l’horizontale noire, nous avait donné un vrai signal.

La phase de repli de 2007 à 2009 ne nous a par contre pas fourni d’oblique évidente, avec en fait plusieurs options qui ont été représentées sur le graphique ci-dessus. La première (la plus verticale) peut toutefois s’apparenter à celle de 2000/2003, au niveau de ses derniers impacts comme au niveau de sa cassure, sur des niveaux de marché tout à fait comparables. Reste que les premiers mois de la crise actuelle nous fournissent d’autres résistances baissières, représentées en bleu foncé toujours, puis en bleu nuit, en trait pointillé et continu. Le problème de ces obliques vient du fait qu’elles sont obtenues à partir de deux points clefs relativement rapprochés. Il suffit donc d’un très léger écart au niveau de ces points retenus pour entraîner des décalages de plusieurs dizaines voire centaines de points à l’arrivée. Difficile dans ces conditions de leur accorder une grande crédibilité, avant en tout cas qu’elles ait été validées. C’est désormais le cas pour notre tracé en pointillé, mais le point haut de début janvier ne pouvait être anticipé précisément à partir de ce tracé. Nous avons par contre désormais un tracé devenu utilisable pour la suite des évènements.

La comparaison des deux crises

Puisque nous en sommes à comparer les deux phases de repli 2000/2003 et 2007/2009 et les rebonds qui ont suivi, la première constation tient à la rapidité des mouvements respectifs. Deux ans et demi de chute entre septembre 2000 et mars 2003, et un an et un mois pour le rebond jusqu’à la médiane rouge, et même deux ans pour le rebond jusqu’au ratio de 38.2% de Fibonnaci. Un an et neuf mois seulement pour le repli de l’été 2007 à mars 2009, et 6 à 10 mois pour le rebond selon que l’on considère les 38.2%, touchés en septembre-octobre, ou la médiane bleu clair, réellement touchée en décembre.

Peu importe, tout est allé plus vite, et si nous poursuivons la comparaison, la phase de repli que nous connaissons depuis quelques jours pourrait être la phase de repli enregistrée par le CAC en avril 2005, la phase de consolidation de l’automne 2009 correspondant à celle de 2004. Dans cette optique, on pourrait s’attendre à une rapide reprise haussière, pour une année 2010 fortement haussière et qui se terminerait autour des 5000 pts. Une hypothèse qui s’appuie essentiellement sur l’idée que le repli 2007-2009 et la phase de rebond qui a suivi se déroulerait sur le modèle de la précédente, sur un rythme toutefois accéléré. C’est une hypothèse clairement optimiste, et qui pourrait sembler bien improbable compte tenu de la situation économique actuelle et du violent repli de ces derniers jours. C’est toutefois un scénario à ne pas négliger, d’autant qu’il faut reconnaître que les deux phases de repli et les deux rebonds ont jusqu’à maintenant bon nombre de points communs.

Mais cela nous donnerait une projection pour 2010 sensiblement différente de ce que nous avait donné l’étude TLT en bougies mensuelles, qui s’était appuyée elle sur une approche graphique bien plus classique, à base de supports, résistances, Bollingers et moyennes mobiles. Nous préferons faire confiance à cette approche purement technique, plutôt que la seule idée d’une histoire qui se répète de façon accélérée. Mais nous tenions à présenter cette option qui ne peut pas être écartée à l’heure actuelle, et que nous conserverons dans un coin de notre tête.

Notre scénario privilégié

En attendant, revenons à nos perspectives présentées lors de notre approche en bougies mensuelles, pour préciser les niveaux potentiels à partir du graphique ci-dessus. Sur la base de cette analyse TLT, on avait conclu à une année 2010 se déroulant essentiellement autour des médianes bleu clair et rouge (celle passant autour des 3500 pts), avec un plus haut potentiel au niveau des 4300/4400 (tracé vert et Bollinger supérieure), et un plus bas au niveau des 3400, avec toutefois un risque de plongeon jusque vers la parallèle verte suivante au niveau des 3000.

Le CAC coince en ce début d’année contre une importante zone de résistance avec les tracés bleu clair, rouge et l’oblique bleu foncé en pointillés, et vient même de repasser sous le tracé violet. Cela pourrait nous donner une consolidation heurtée (compte tenu de divers supports en opposition) en direction de la médiane rouge des 3500/3550, puis éventuellement la zone de support horizontale des 3350/3450. Une zone correspondant à un niveau de retracement suffisant du rebond de 2009 (entre 38.2 et 50%) et qui devrait permettre un rebond à nouveau contre les tracés violet, bleu foncé, bleu clair et l’autre parallèle rouge. En misant alors sur leur franchissement, la hausse pourrait alors reprendre en direction de la double résistance orange et verte, autour des 4450/4500.

Les 4300/4400, qui correspondaient plus à un niveau de résistance à relativement court terme (Bollinger supérieure mensuelle et résistance verte), semblent donc pouvoir être étendus aux 4450/4500 en cas d’atteinte vers la fin de l’année. A la baisse, les 3400 seront étendus jusqu’aux 3350.

L’hypothèse de secours des 3000, qui ne semblait pas si exagérée sur le graphique mensuel, fait ici apparaître une dégradation bien plus sensible de la tendance. Ce n’est bien sûr pas un scénario à exclure, mais en revenant un instant à la comparaison des deux rebonds post-crise, on pourrait aussi considérer que la phase actuelle correspond à la phase de pause du premier semestre 2004. Un repli dans les prochains mois contre les les 3350/3450 pourrait correspondre au creux de l’été 2004. Une cassure par contre des 3350/3450 marquerait un changement profond de la tendance de fond et remettrait en cause le rebond, avec risque derrière de retour sur les plus bas 2009. Nous y reviendrons le cas échéant. Ce n’est pas l’hypothèse privilégiée.

En résumé

Notre scénario privilégié : après la butée contre les 4100, retour heurté en direction des 3500/3550, puis éventuellement des 3350/3450, avant une reprise haussière et un franchissement des 3950/4100 en direction des 4450/4500.

Second scénario : à l’image du rebond post bulle internet, le marché devrait rapidement repartir de l’avant, franchir les 4050/4100 pour aller chercher les 4300/4400, puis les 4500 avant une poussée vers les 5000 pts.

Troisième scénario : le rebond tourne court, et après un repli sur les 3350/3450, on assiste à une cassure et un retour sur la zone des 3000 pts, avant rebond technique contre les 3350/3450.

Nota : ces scénarios doivent être essentiellement pris comme des hypothèses de travail, vous permettant d’échaffauder vos plans de trading et d’investissement. Vous devez bien évidemment poser des limites et niveaux d’invalidation, qui devront vous amener à revoir votre hypothèse en cas de franchissement. Nous vous aiderons au jour le jour à analyser l’évolution du marché, pour confirmer ou invalider ces hypothèses de travail.
Nous vous invitons également via les commentaires à partager votre vision du marché pour cette année 2010 (pensez à vous enregistrer sur le site pour éviter qu’une validation manuelle de vos commentaires soit nécessaire).

Vous souhaitez vous former à l’analyse technique, pour améliorer votre compréhension des marchés et vos prises de décisions ? Suivez nos formations en direct avec un formateur, et disponibles dans notre boutique. Des séminaires de formation sont également prévus cette année. N’hésitez pas à nous informer de votre intérêt pour ces évènements par email, en précisant les villes ou régions où vous seriez susceptibles de vous rendre pour ces séminaires.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.