Point LT sur le CAC : quelles perspectives pour 2010 ?

L’exercice n’est jamais facile, mais comme le veut la tradition à chaque début d’année, essayons de voir ce que pourrait donner le cru 2010 sur les marchés et en l’occurence sur le CAC, que nous allons étudier aujourd’hui à partir d’une vue LT à TLT. Nous zoomerons ensuite dans les tous prochains jours sur l’évolution de ces dernières années, histoire d’affiner un peu notre analyse et nos prévisions. Lire la suite...

CAC-210110LTLe graphique ci-joint est un graphique du CAC en bougies mensuelles, qui remonte à ses origines, fin 1987. Afin de ne pas trop brouiller les cartes et conserver une certaine lisibilité au graphique, nous n’avons pas tracé d’horizontales, pour nous concentrer sur trois groupes de parallèles tout à fait complémentaires.

Commençons par les parallèles haussières vertes : ce sont les plus anciennes. Elles ont guidé notamment l’évolution du CAC de 90 à 97, avant de fournir de nombreux points de repère en 98, 2001, 2002, 2003 et 2004, avant le sommet de 2007 et un bref soutien à l’été 2008. Reste que depuis la bulle internet, elles ont été concurrencées par les parallèles baissières rouge, dont nous n’avons conservé que les trois principales pour ne pas alourdir le graphique. Ce sont ces parallèles qui ont en partie rythmé le rebond de 2003 à 2007.

Le problème est que nous ne leur avons pas retrouvé de réel rôle dans la chute de 2007 à 2009, et notamment au niveau du point bas de mars dernier. Un point bas que l’on peut retrouver au niveau d’une horizontale passant au niveau des 2400, mais qui peut être avantageusement remplacée par la courbe en bleu clair que nous avons tracé, et qui nous a permis d’esquisser deux autres parallèles.

L’hypothèse d’évolution pour les prochaines années, compte tenu de ce graphique, serait une poursuite de l’évolution au sein de ce qui s’apparente à un triangle LT : après la phase haussière qui nous a emmené jusqu’aux sommets de 2000, le CAC a entamé une longue consolidation, qui semble prendre la forme d’un triangle quasiment horizontal, formé de la résistance rouge joignant les deux sommets de 2000 et 2007, et le support bleu clair joignant les deux points bas de 2003 et 2009, et passant également par le sommet intermédiaire de 1994.

Attention, une autre hypothèse serait une simple réintégration du canal vert en place au début des années 90, l’enfoncement de début 2009 ne devant être pris que comme une anomalie consécutive au contexte très particulier de la crise qui a fait suite à la faillite de Lehman Brothers. Quoi qu’il en soit, et quelle que soit l’hypothèse retenue, les conséquences pour cette année sont à peu près les mêmes.

Si on reste sur la première hypothèse, qui reste la plus satisfaisante en l’état actuel, le CAC devrait dans les prochaines années rejoindre le haut de ce triangle. Mais cette évolution pourrait ne pas se faire aussi simplement, ni de façon aussi régulière que ce que nous avons connu de 2003 à 2007. La chute de 2007 à 2009, tout comme le rebond qui a suivi, ont été bien plus rapides. A tel point que nous avons déjà franchi la médiane rouge et que nous sommes sur le point de franchir la médiane bleu clair, tandis que la Bollinger supérieure descend violemment à l’encontre des cours.

Il semble donc délicat d’envisager bien longtemps une poursuite du rebond sur le rythme que nous avons connu ces derniers mois. Si une poursuite à CT en direction justement de cette Bollinger supérieure et de la parallèle verte reste un scénario tout à fait crédible, à condition de s’affranchir de la médiane bleu clair, ce qui est loin d’être gagné, il semble difficile de pouvoir échapper à une consolidation.

Une consolidation qui pourrait donc intervenir dès à présent en cas d’échec contre la résistance bleu clair, ou après un impact contre la Bollinger supérieure et la résistance verte en cas de franchissement. Cette consolidation, qui devrait durer a priori plusieurs mois, a de bonnes chances de se passer autour des médianes bleu clair et rouge, le temps par exemple que les MM20 et 50 et que la Bollinger supérieure retrouvent une orientation plus favorable.

Reste que l’évolution au sein d’un triangle n’est pas toujours aussi régulière que ce que nous avons eu sur le CAC jusqu’à présent. Les triangles traduisent en effet des périodes de consolidation et d’incertitude, et donc de bataille entre bulls et bears, qui ne sont jamais faciles à gérer. Si les médianes bleu et rouge, ou encore les parallèles vertes conservent un certain poids, on ne doit pas leur accorder plus de crédit qu’elles ne méritent, et toute analyse doit être confortée par des informations obtenues sur des unités de temps plus courte. C’est ce que nous verrons d’ici ce week-end.

En attendant, sur la base de cette analyse TLT, on peut imaginer une année 2010 qui se déroule autour des médianes bleu clair et rouge, avec un plus haut potentiel au niveau des 4300/4400 (tracé vert et Bollinger supérieure), et un plus bas au niveau des 3400, avec toutefois un risque de plongeon jusque vers la parallèle verte suivante au niveau des 3000.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.