Mi-séance CAC : simple respiration ou début de consolidation ?

Après la nette hausse d’hier, et suite au retournement baissier de Wall Street en seconde partie de séance (le Dow Jones ayant notamment buté sans grande surprise sur l’horizontale des 13300), le CAC s’inscrit en baisse de 0.83% à 3484 pts en cette mi-séance, repassant donc sous les plus bas d’hier.

Pour autant, le CAC évolue de façon globalement horizontale depuis l’ouverture, entre 3480 et 3500 pts, le petit gap baissier d’ouverture ayant rapidement été comblé et n’ayant pas provoqué d’accélération baissière. Il n’y a donc pour l’instant pas de réel relais baissier. Les choses pourraient quelque peu changer en cas de cassure des 3475/3480, puis surtout des 3460/3465. C’est ce que nous surveillerons cet après-midi. A la hausse, le franchissement des 3500 relancerait par contre un peu les acheteurs, même si ce n’est réellement qu’au dessus des 3510 qu’on pourrait envisager un nouveau test des plus hauts d’hier et de la zone de résistance des 3530/3535.

Côté valeurs du CAC, seule Axa parvient à se maintenir dans le vert, avec un gain de 0.8%. Les financières dans leur ensemble se montrent d’ailleurs résistantes, à l’image de la BNP qui se traite à l’équilibre, tandis que le Crédit Agricole ne cède que 0.2%. A noter également Renault et Pernod Ricard à -0.1%. A la baisse, on retrouve certains des meilleurs scores d’hier, avec St Gobain qui cède 2.7%, Schneider à -2.5% et Cap Gemini à -2.2%.

Enfin, côté forex et matières premières, l’euro recule légèrement, cédant 0.16% à 1.2450, tout en conservant un biais haussier depuis hier. Le pétrole est également dans le rouge, avec un recul de 0.5% à 96.55$. Seule l’once d’or s’affiche dans le vert, gagnant 0.8% à 1641$, après avoir testé la résistance des 1643$ mentionnée dans mon analyse de ce matin et confirmant le biais haussier évoqué.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.