Mi-séance CAC : la bourse de Paris attirée par les 3600!

Décidément, malgré le test de vendredi et celui d’hier, et surtout malgré la bougie formée hier, la bourse de Paris fait preuve d’une belle force haussière, semblant bien décidée à s’affranchir des 3600 pts.

Le CAC s’affiche en effet actuellement en hausse de 0.75% à 3593 pts, après une ouverture pourtant sur les 3565 pts et alors que le gap des 3520/3533 semblait lui tendre les bras. Mais non, très rapidement, le CAC est reparti de l’avant, et travaille depuis 10h ce matin la zone des 3590/3595, insensible aux signaux d’alerte survenu hier en europe comme outre atlantique.

Est-ce pour autant que nous irons faire un tour au delà des 3600 ? Rien n’est moins sûr, sachant que les indices américains restent dans une configuration plus fragile, et pourraient nous tirer une nouvelle fois à la baisse dans l’après-midi.

Les vendeurs resteront toutefois très prudents, cette force haussière du jour ne devant pas être négligée.

Côté valeurs du CAC, les financières sont à l’honneur, mais c’est EADS qui occupe la tête de l’indice, avec un gain de 3.3%, devant le Crédit Agricole à +2.9%, la Société Générale à +2.3% et BNP à +2.2%.

Côté replis, EDF plie de 2.3%, Renault de 1.1% et Cap Gemini de 0.9%.

Côté devises et matières premières, l’euro semble vouloir confirmer son biais haussier vu dans mon analyse de ce matin : il progresse en effet de 0.2% supplémentaires à 1.308$ et semble en passe de s’affranchir de ma résistance marron. Le baril de brut par contre ne semble pas vouloir accompagner le mouvement, perdant 0.2% à 88.75$, tout comme l’once d’or qui baisse de 0.6% à 1705.5$. J’essaierai de vous proposer demain sur FSC une analyse de l’or.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.