Mi-séance CAC : belle confirmation du rebond de vendredi

Malgré l’ampleur du rebond de vendredi (4.75% sur le CAC), le CAC poursuit sur sa lancée ce matin, puisqu’il gagne actuellement 1.13% à 3233 pts, après un plus haut sur 3250. Un niveau identifié vendredi soir, car correspondant à une convergence de tracés graphiques. Pour autant, j’avais écris ne pas croire à une poursuite haussière sur ces niveaux dès ce matin. Erreur, qui témoigne d’une part de la vigueur du rebond et de la force du signal de vendredi, mais aussi que les hors bollingers ne sont pas un argument suffisant pour considérer que la hausse ne pouvait pas se poursuivre.

De plus en plus dans mes approches, j’essaie d’intégrer le fait que l’approximation gaussienne (dont sont issues notamment les Bollingers) doit être notamment mise de côté dans ce genre de cas de figures. Si ça fonctionne très bien dans des conditions de marché dites « normales », c’est bien moins le cas lors de tels évènements. Je suis en train de creuser l’approche fractale et essaierai de vous faire partager tout ceci dans les mois à venir.

Pour en revenir au CAC et à l’évolution graphique de ces dernières heures, le seuil des 3250 me semble au moins pour aujourd’hui être un niveau clé et un niveau majeur, qui devrait bloquer l’avancée du marché. Un franchissement est naturellement toujours possible (tout est toujours possible en bourse, c’est juste une question de probabilités), mais le CAC devrait alors se heurter rapidement aux 3265, puis éventuellement aux 3275, avant une autre résistance importante sur 3290/3295. Bref, difficile de se porter réellement à l’achat actuellement, au moins dans une optique intraday, même si la tendance reste positive tant que le CAC se maintient au dessus de la zone des 3220.

En dessous par contre, on pourrait assister à un retour sur la zone des 3200 et à un début de consolidation. Un retour baissier me semble toutefois pour l’instant à exclure dans l’immédiat. Ce n’est que sous les 3170/3175 qu’il faudrait revoir cette position.

Côté valeurs du CAC, les financières sont naturellement à la fête, avec +7.9% pour le Crédit Agricole et +4.4% pour BNP. Axtom complète le podium avec un gain de 3.4%.

A la baisse, Suez Environnement continue de pâtir de son profit warning de vendredi : le titre cède 1.7% supplémentaires, devant Peugeot (-1.6%) victime d’immatriculations décevante sur le dernier mois. L’Oréal subit quant à elle sans doute quelques prises de bénéfices (-0.4%) en faveur de valeurs plus cycliques.

Côté devises et matières premières enfin, l’heure est par contre au repli après l’envolée de vendredi : l’euro recule de 0.35% à 1.262$, le baril de brut cède 1.6% à 83.5$, tandis que l’once d’or cède 0.4% à 1592$.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.