Mi-séance CAC : à l’attaque des 3600 ?

La bourse de Paris poursuit sur sa lancée de la veille, même si le CAC, qui s’affiche actuellement en hausse de 0.2% à 3576 pts, bute depuis le début de la matinée sur la zone des 3575/3580, correspondant au haut de son trading range tel que tracé sur mon graphique journalier en vert clair et à la résistance R1j issue de la méthode des points pivots.

Graphiquement, la configuration intraday reste néanmoins haussière, avec une figure entre le range et le triangle haussier. Un franchissement des 3580 permettrait de relancer la hausse en direction de la zone de résistance toute proche des 3590/3600 pts, ô combien importante à horizon MT, comme l’était d’ailleurs l’oblique violette franchie hier à l’aide d’un gap haussier. Voilà qui pourrait également placer le CAC en bonne position pour un possible rallye de fin d’année, comme vu dans mon étude publiée ce matin.

Pour aujourd’hui, seul un retour sous les 3565 risquerait de fragiliser un peu la tendance, et provoquerait quelques prises de bénéfices, le niveau des 3570/3572 pouvant être considéré comme un seuil d’alerte. La volatilité reste quoiqu’il en soit particulièrement faible de puis l’ouverture. C’est de plus en plus une constante sur les marchés en ce moment, qui procèdent par à-coups avant d’évoluer pendant des heures à l’horizontale.

Côté valeurs du CAC, les plus fortes hausses sont en tout cas enregistrées par LVMH, qui gagne 3%, Schneider à +2.6% et Renault à +2.2%. Côté replis, Solvay baisse de 2.4%, Vivendi de 2.1% et France Telecom de 1.6%.

Côté forex et matières premières enfin, l’euro tente de s’affranchir de sa résistance violette autour des 1.301$. Il progresse actuellement de 0.22% à 1.3006$ (cf. mon analyse du 9 novembre). Le baril de brut lui gagne 0.6% à 88.1$, tandis que l’once d’or rebondit timidement de 0.2% à 1729$.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.