Et si Domenech se mettait à la bourse ?

Dans quelques jours, Raymond Domenech ne sera plus à la tête de l’Equipe de France… Nous lui avons trouvé une reconversion, où il pourra exercer ses talents avec la même réussite : celle d’analyste financier. Voyons voir ce que cela pourrait donner, avec en support le graphique du krach de l’équipe de France… Lire la suite...

Séance France – Irlande (+0.01%)

« Je vous l’avais bien dit qu’on la franchirait, cette résistance! Et le « gros doigt » (*) de Thierry Kerviel (**) qui a fait remonter le marché en toute fin de séance n’est qu’un fait de marché. L’AMF n’a pas sanctionné, et ce qui compte, c’est que la résistance est franchie et que la tendance reste clairement haussière. Je ne suis pas inquiet, le marché est encore très sous-valorisé, et je vous donne rendez-vous le 11 juillet pour un retour sur les plus hauts historiques  »

(*) se dit d’une erreur de passage d’ordre pouvant faire décaler très fortement une valeur
(**) à moins que ce ne soit Jérôme Henry ?

Séance France-Espagne (-2%)

« Je ne suis pas catastrophé par ce repli. Ce n’est qu’une séance de pause. Les beuls (***) n’ont pas été exceptionnels, mais ils se sont battus contre des vendeurs professionnels. J’ai vu malgré tout de très bonnes séquences haussières, et nous avons des titres de qualité. Les bulls auraient même pu revenir. C’est même rassurant qu’ils soient encore à court de forme. Cela veut dire que cela ne peut être que mieux. L’important, c’est la période des résultats du 11 juin au 11 juillet ».

(***) : Raymond n’est pas encore très au fait des termes financiers. Entre bulls et bleus, il se mélange encore 🙂

Séance France – Costa-Rica (+0.5%)

« L’envie, c’est le plus important. Les bulls ont su revenir alors que la séance avait mal commencé. C’est la preuve que les acheteurs en ont sous la semelle. Aussi bien techniquement que fondamentalement, j’ai vu des choses intéressantes et je ne suis pas inquiet ».

Séance France – Tunisie (0.0%)

« On a encore eu un début de séance difficile, hésitant, mais encore une fois, les acheteurs sont revenus. Le plus important, c’est que toutes les valeurs ont participé à ce résultat. C’était une séance de consolidation. Ce n’est pas inquiétant ».

Séance France – Chine (-4%)

« Les acheteurs auraient pu mieux faire… mais j’ai vu plein de choses intéressantes dans l’animation de la séance, dans les mouvements de marché, avec une belle solidité des supports (???). La cassure n’est qu’anecdotique. Les acheteurs étaient aujourd’hui nettement mieux qu’hier, et encore mieux qu’avant-hier. Techniquement, la tendance s’améliore [ndlr : euh, tu ne dois pas avoir les mêmes indicateurs techniques que nous, Raymond], et la baisse du jour est secondaire, même s’il aurait bien sûr été profitable de clôturer en hausse ».

Séance France – Uruguay (0.0%)

« L’objectif était la hausse bien sûr, mais il y avait des vendeurs en face… Les acheteurs ont essayé, avec de l’envie, de l’animation, de l’organisation. Ce qu’il a manqué ? La finition, la dernière hausse pour concrétiser une séance maîtrisée par les bulls. Ce qui me plait dans cette séance, c’est que les acheteurs ont empêché les vendeurs de jouer. Je reste confiant et maintien mon objectif d’un rebond jusqu’au 11 juillet »

Séance France – Mexique (-10%)

« Je ne sais pas quoi dire. Je ne comprend pas. Je n’ai rien vu venir. Le marché était clairement sous valorisé, tout plaidait pour une hausse. C’est inexplicable…  »

Bon, ben c’est pas gagné… Il va falloir lui trouver une autre reconversion… Des propositions ?

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.