Point hebdo US : une séance de baisse et ça repart ?

Après plus de deux mois de hausse quasi-continue, les marchés américains ont, mardi dernier, connu un très net trou d’air. Prélude à une consolidation baissière bien méritée ?

C’est ce qu’on pouvait raisonnablement penser, même s’il restait à valider le signal par la cassure de quelques supports. Une validation que l’on attend toujours, tandis que les marchés américains sont très nettement repartis de l’avant. A l’image de la phase haussière que nous avons connu entre septembre 2010 et février 2011, Wall Street est en effet vigoureusement repartie à la hausse, prenant appui sur les supports atteints mardi dernier pour s’affranchir ce mardi de ses plus hauts précédents, et de quelle manière!

Ne serions-nous d’ailleurs pas dans une phase d’exagération haussière et de capitulation des vendeurs ? C’est ce que nous surveillerons dans les prochains jours. Si la tendance graphique est toujours clairement haussière, une pause pourrait en tout cas être nécessaire.

Côté Dow Jones, notre scénario de consolidation baissière de la semaine baissière a donc été mis à mal : la zone de soutien des 12750 atteinte mardi dernier n’aura en fait pas été mise en danger, et dès vendredi matin, voire même jeudi en cours de séance, la dynamique repassait haussière.

Une hausse qui n’a pas marqué de pause, comme par effet de réaction après la tentative baissière avortée : le Dow Jones a ainsi tout simplement aligné 5 séances consécutives de hausse, revenant tout d’abord gentiment au contact des 13000 pts, avant d’exploser à la hausse ce mardi pour aller s’affranchir du haut du canal vert et de l’horizontale des 13110.

Comment interpréter un tel mouvement ? Sommes nous dans une nouvelle accélération haussière, prélude à un retour du Dow Jones en direction de ses plus hauts de 2007 ? Ou sommes nous en présence d’une de ces exagérations et mouvement de capitulation qui marque la formation d’un point extrême important ?

Le Dow Jones n’étant pas trop coutumier du fait, nous pencherions plutôt pour un signal de continuation haussière. L’objectif des plus hauts de 2007 est peut être un peu prématuré, compte tenu de la présence de nombreuses autres résistances auparavant, mais un scénario de poursuite de la hausse est tout à fait envisageable dans les prochaines semaines.

A court terme toutefois, une pause semble nécessaire. C’est là qu’il sera intéressant de surveiller l’allure prise par la consolidation : horizontale ou légèrement baissière, et ce serait le signe d’une confirmation de tendance haussière – plus nettement baissière et nous pourrions avoir la formation d’un point haut majeur.

Les prochaines séances seront donc très intéressantes à surveiller. Tant que le Dow Jones restera au dessus des 13050/13060 pts, plus hauts de février et médiane de la bougie du jour, la dynamique restera clairement haussière, avec en ligne de mire le haut du canal marron et surtout la résistance vert clair vers 13800 pts.

On notera en tout cas que le Dow Jones rentre dans une zone dépourvue de résistances clairement identifiée en dehors des 2 ou 3 mentionnées. Et sachant qu’il vient de confirmer le franchissement de ses plus hauts de 2011, le potentiel est théoriquement relativement important à terme, même si cela peut paraître surprenant dans le contexte macroéconomique actuel et délicat après déjà une telle hausse depuis fin 2011.

Sous les 13050 puis 13000 pts par contre, nous pourrions voir le marché former un point de retournement, avec confirmation en cas de cassure du support marron puis surtout des 12750. Ce n’est plus ce soir le scénario privilégié dans l’immédiat, mais qui sait ?

Côté Nasdaq, la configuration court terme est assez proche de celle du Dow Jones. Si l’indice des technologiques n’est pas allé jusqu’à prendre appui sur la zone horizontale des 2880/2890 mardi dernier, il s’est toutefois appuyé sur notre oblique verte et sur son petit gap du 13 février pour repartir vigoureusement de l’avant. Dès le mercredi, le gap de la veille était déjà quasiment comblé, et c’est même une île de retournement haussière qu’a formé le Nasdaq le lendemain, repassant par la même occasion au dessus de la MM20 et des résistances bleu clair et violette.

De retour dès vendredi sur ses plus hauts de fin février, et après une pause ce lundi, le Nasdaq a même comme à son habitude ouvert un nouveau gap haussier (le deuxième en 4 jours) pour s’affranchir de ses précédents plus hauts annuels! Ce sont même des plus hauts depuis fin 2000 qui ont été réalisés par le Nasdaq Composite…, tandis que 7 gaps encore ouverts jalonnent maintenant le parcours haussier depuis fin novembre!

Jusqu’où va-t’on ? Il est ce soir bien difficile de faire des pronostics. Le Nasdaq vient en effet de s’affranchir du haut de son canal haussier court terme, et se retrouve sur des plus hauts de plus de 11 ans : autant dire dans une zone vierge de résistances majeures, autres que théoriques.

On pourra toutefois à court terme mentionner le haut du canal marron, sur 3075/3080 ce mercredi, ou la zone des 3070 correspondant à l’objectif théorique issu du franchissement des 2750. Au delà, on pourra également mentionner la résistance vert clair MT des 3110, avant pourquoi pas une résistance LT bleu foncé vers 3200 ou le haut du canal bleu clair vers 3250.

Reste qu’après un tel parcours, et si la comparaison avec la période septembre 2010-février 2011 nous montre que le Nasdaq pourrait très bien aller chercher les objectifs sus-mentionnés, on restera méfiants face au risque de consolidation et retournement.

Après une telle semaine, une pause semble en tout cas probable, pour permettre aux opérateurs de reprendre leur souffle, et revenir tester les 3000 pts franchis aujourd’hui à l’aide d’un gap. Le gap de ce mardi matin, entre 2994 et 2996, constituera d’ailleurs un repère important pour la suite des évènements. Tant que ce seuil restera préservé en clôture, la dynamique restera haussière, même si une pause plus ou moins horizontale semble probable dans les prochains jours.

Sous les 2990 par contre, on pourrait assister à une phase de consolidation baissière, dont les objectifs potentiels ne manqueront pas, à commencer par la MM20 vers 2960, puis le petit gap de jeudi dernier sur 2940/2946, avant l’oblique verte qui a soutenu le marché mardi dernier. Ce n’est qu’à ce moment là qu’on pourra envisager une consolidation un peu plus baissière, en direction de la base du canal marron et de la zone des 2870/2880, voir des 2840.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.