Point hebdo US : Changement d’ambiance?

En hausse quasi-continue depuis le 20 décembre, Wall Street vient de connaître son premier signe de faiblesse depuis 2 mois et demi. Un signe de faiblesse certes bien moindre que celui enregistré en Europe, puisque le repli se limite à moins de 2%, mais l’impact sur le graphique est très net, et tranche avec la très faible volatilité de ces dernières semaines.

Côté Dow Jones, les 13000 points ont fait barrage toute la semaine dernière, mais n’ont provoqué qu’une simple consolidation horizontale, le temps à la MM20 et la base du canal haussier marron de rejoindre les cours. Le doji marteau formé ce lundi confirmait d’ailleurs le rôle de support de ces deux niveaux, et on était en droit d’envisager une reprise haussière et une nouvelle tentative de franchissement des 13000 pts.

C’est au contraire le premier signe baissier depuis bien longtemps que nous a envoyé le Dow Jones aujourd’hui, avec la très nette cassure du canal marron, mais également la cassure de l’horizontale des 12870/12880! Le Dow Jones enfonce également légèrement sa Bollinger inférieure, pour un retour direct sur l’horizontale des 12750, le support vert foncé et la médiane bleu clair, marquant clairement la mise en place d’une probable consolidation baissière, les acheteurs se laissant toutefois une porte de sortie.

Après 3 mois de hausse marquée, et même 5 mois de hausse entrecoupés d’une seule consolidation en novembre 2011, ce repli était pour le moins attendu, pour ne pas dire espéré. Il surprend toutefois par sa violence, même si c’est le cas le plus souvent dans ce type de configuration.

Nous avons fait souvent le parallèle ces dernières semaines avec la configuration du Dow fin 2010 / début 2011. A cette époque, nous avions également enregistré quelques phases de repli appuyées. Il s’agit de comportements tout à fait normaux dans une telle situation.

Ce n’est pas pour autant qu’il faille négliger le repli du jour. Si à très court terme, la zone actuelle pourrait soutenir le marché avec le renfort de la MM50, les 12750 sont directement menacés, et la violence du repli du jour milite pour une poursuite de la baisse dans les prochains jours, après toutefois peut être une pause sur les niveaux de support actuels. L’objectif principal de cet éventuel repli se situe au niveau de l’oblique rose, actuellement vers 12425, avec une zone de soutien intermédiaire vers 12570/12600.

C’est donc le scénario que nous suivrons pour la semaine à venir, même si dans l’immédiat, une pause dans le repli et un pull back contre les 12870/12880 est tout à fait envisageable. Ce n’est qu’en cas de retour au dessus des 12880 qu’il faudrait peut être revoir notre scénario de consolidation baissière, sachant que ce n’est qu’au delà du petit canal rouge puis des 13060, et plus sûrement au dessus des 13110 que la tendance repasserait haussière.

Côté Nasdaq, c’est la résistance haussière violette qui a fait barrage la semaine dernière. Mais comme sur le Dow Jones, c’est tout d’abord une consolidation horizontale à laquelle nous avons eu droit, avant une première note de faiblesse hier avec le retour du marché sur la base du canal violet.

Une zone renforcée par la médiane bleu clair et la MM20, et qui était susceptible de soutenir les cours. Il n’en a rien été, puisque après 6 gaps haussiers encore ouverts depuis la fin novembre, le Nasdaq a ouvert un gros gap baissier ce mardi, lui permettant d’enjamber la zone de support des 2945/2950.

Comme pour le Dow Jones, ce repli a beau être violent, il ne s’inscrit pour l’instant que dans un mouvement de consolidation de la hausse de ces derniers mois : une hausse continue et sans le moindre repli digne de ce nom depuis le 20 décembre! Il s’agit en effet du premier repli de plus de 1% depuis le 28 décembre dernier!

Une hausse de volatilité bien normale donc, mais qui ne se traduit pour l’instant même pas encore au niveau des Bollingers, qui conservent une orientation horizontale. D’un point de vue graphique, les signaux restent donc encore mitigés.

Du côté des signaux baissiers, nous avons bien sûr le gap du jour, avec notamment le risque qu’il s’agisse d’un gap de rupture, mais aussi la cassure du canal violet et de la MM20. Le cas du petit gap résiduel du 13 février sur 2910 est plus problématique, avec une invalidation théorique, mais pour 0.66 pts seulement. Autant dire que nous considèrerons que le Nasdaq est venu clôturer précisément sur son gap, se laissant une porte de sortie dans les deux sens.

Du côté des signaux haussiers ou en tout cas plus neutres, on notera la préservation de la zone horizontale des 2890 et du gap du 3 février, la mèche basse du jour et un repli qui ne sera pas réellement allé au delà de ce qu’il était en ouverture, ou encore l’absence de divergence des Bollingers. Si on reprend d’ailleurs notre comparaison avec la phase de fin 2010 / début 2011, le mouvement actuel pourrait tout à fait s’apparenter à la phase de consolidation de novembre 2010.

Nous pourrions donc n’être que dans une respiration du marché après plus de deux mois de hausse ininterrompue et particulièrement régulière, au sein d’un canal pentu et étroit.

A ce propos, nous avons esquissé trois nouvelles parallèles vertes encore expérimentales, qui pourraient nous fournir des points de support à surveiller pour le Nasdaq, le premier correspondant d’ailleurs au point bas du jour.

Tant que cette zone tiendra, on pourra envisager une reprise technique et un test du gap du jour, sachant que ce n’est réellement qu’en cas d’invalidation et de retour au dessus de la MM20 que l’on pourrait envisager une reprise haussière.

Pour l’heure, au regard de l’amplitude de la hausse qui a précédé, et de la nature de cette première impulsion baissière, il reste tentant d’envisager une poursuite de la baisse à brève échéance après un test du gap du jour. Le premier objectif baissier de ce mouvement serait tout proche, au niveau des 2885/2890 et du gap des 2868/2885, avant notre deuxième support oblique vert foncé vers 2850. L’objectif principal de ce mouvement pourrait toutefois se situer au niveau de l’horizontale des 2840 et de la base du canal haussier marron.

Ce n’est qu’en dessous que le mouvement actuel passerait du statut de consolidation au statut de possible mouvement baissier, en direction de la base du canal bleu clair et de la zone des 2750.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.