Pétrole : le baril en pleine incertitude

Cela fait très (trop) longtemps que je ne suis pas revenu sur le pétrole, et je tiens à m’en excuser. Je vais tâcher d’être beaucoup plus assidu, même si vous avez un suivi quotidien au travers des analyses vidéos de Gilles sur Boursikoter.

Pour remettre les choses dans leur contexte, je vous invite à relire l’analyse MT/LT datant de juin. Elle reste d’actualité, même si 4 mois se sont écoulés depuis.

baril

Depuis quelques années, le baril évolue de façon globalement horizontale de part et d’autre des 90/95$, pris entre les parallèles haussières vertes et un canal légèrement baissier rouge. A plus court terme, on retrouve les mêmes incertitudes, avec un marché guidé à la fois par les parallèles baissières oranges et les parallèles haussières marron.

Après un appui sur la zone des 78$ en juin, le baril est ainsi remonté jusqu’à sa première résistance orange tout en effectuant en même temps un pull back sur l’oblique marron cassée courant mai.On notera toutefois l’influence de chaque résistance intermédiaire orange pendant la remontée.

Depuis ce retour au contact des 100$ (intersection des obliques marron et orange), le baril de brut est revenu hésiter sur l’oblique orange précédente, et semble désormais se diriger vers la base du canal marron. Mais la configuration actuelle n’est pas particulièrement claire, avec le support marron qui reste à confirmer, et alors que l’oblique orange suivante se situe désormais sous ce support marron.

La prudence reste donc de mise, aussi bien pour ceux qui interviennent en intraday, à court terme ou à moyen terme, car toutes les options sont possibles.

Après le récent repli qui a retracé environ 50% du mouvement haussier précédent, l’arrivée sur un petit support horizontal sur 88$, et l’avalement haussier formé jeudi dernier, le baril de brut pourrait très bien repartir rapidement de l’avant, pour aller tester de nouveau l’oblique orange située vers 97/98$. Mais tant que nous restons sous la deuxième oblique orange, la pression reste bien baissière, avec en ligne de mire la zone des 85$, voire la troisième oblique orange vers 83/84$. Et comme vu plus haut, c’est là que ça se complique, car le baril peut aussi bien poursuivre à la baisse en direction des 80 puis pourquoi pas de la base du canal rouge, bientôt rejoint par la quatrième oblique orange, tout comme rebondir et aller s’attaquer à la première résistance orange. Il n’y a pour l’instant pas de réels indices permettant de privilégier une issue plutôt qu’une autre. Peut être en aurons nous plus d’ici quelques jours ?

En tout cas dans ces conditions, je ne vous propose pas de nouvelle idée de trade.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.