Pétrole : changement de tendance MT ?

Le marché a connu d’importants bouleversements ces dernières semaines, et mis à part certaines paires de devises comme l’Euro/Dollar qui n’ont que peu bougé, tous les supports d’investissement ont été violemment touchés. Le pétrole en fait partie, et après un signal potentiel de hausse rapidement avorté fin juillet, le baril de brut est lourdement retombé, enfonçant plusieurs importants supports avant d’effectuer un rebond technique. Lire la suite...

Petrole-150811LTVoyons tout d’abord cela sur une vue long terme. Il n’est pas forcément simple d’y voir une tendance bien claire et bien définie, même si l’ensemble est globalement haussier. La tendance de fond est globalement guidée par les obliques violettes (anciennement en vert clair que nous avons recolorisées pour plus de visibilité). Mais entre le pic baissier de 98/99, puis la bulle de 2007/2008, et afin de mieux suivre une tendance qui pourrait être en train de s’accélérer à la hausse, nous avons ajouter les parallèles haussières vertes, qui tentent d’encadrer les évolutions du baril ces 25 dernières années.

On note enfin le large canal très haussier tracé en bleu, qui a officié pendant 10 bonnes années entre 98 et 2008. Les plus fervents bulls auraient pu penser qu’il guiderait désormais les évolutions du baril, malgré l’excès baissier de fin 2008/début 2009, mais sa pente est visiblement trop marquée, et les évènements de ces dernières semaines militerait plutôt pour une reconsidération des obliques vertes et violettes.

Petrole-150811CTVoyons maintenant sur le graphique MT ce qu’il en est. On y retrouve le canal bleu, dont la base a été cassée ces derniers jours, après déjà avoir été menacée en mai et août 2010. On y retrouve également nos obliques LT vertes et violettes, dont on voit qu’elles ne sont pas forcément très précises sur cette unité de temps. Mais elles sont là pour nous guider, nos tracés CT comme les obliques orange ou marron étant là pour nous permettre de surveiller les évolutions au jour le jour.

Une précision qui nous a toutefois fait défaut avec les obliques oranges telles qu’elles étaient tracées au départ, ce que nous pensions être une sortie haussière fin juillet nous obligeant à revoir notre copie. Avec ces nouvelles parallèles, nous avons semble t-il des tracés plus pertinents pour nous guider à CT;

Et à CT justement, entre la cassure de l’oblique haussière marron puis de la troisième oblique orange le 4 août, et la cassure de l’oblique bleue le 8 août (après pourtant une tentative intéressante de rebond le 5 août), nous avons là un certain nombre de facteurs baissiers CT et neutres MT. Certes, le baril a réussi à prendre appui sur la zone des 76/78.5, où se situent une horizontale MT/LT sur 78.4 et la quatrième oblique orange, et est parvenu à réintégrer le canal bleu, mais il a aussi buté vendredi contre la résistance orange, en guise de pull back avant retour baissier.

Si on favorise ces obliques oranges à CT, le baril pourrait donc repartir à la baisse après pourquoi pas un nouveau test de cette résistance. Le signal serait donné par un retour sous l’oblique bleue, et nous pourrions donc assister à un retour sur les points bas du 9 août, avec une zone de soutien intéressante d’ici quelques jours/semaines autour des 75$, avec la convergence des supports orange et vert. En dessous, le repli se confirmerait à CT, et pourrait même se propager sur l’unité de temps MT.

A CT, le baril pourrait toutefois être tenté de pousser son rebond un peu plus haut, comme par exemple au niveau des points bas de juin vers 89/90, voire au niveau de l’oblique marron. Ce n’est toutefois qu’au delà qu’il faudrait peut être revoir la nature de l’évolution de ces derniers jours, avec une tendance sans doute moins baissière (même si les obliques oranges conserveront encore un temps leur emprise), et peut être donc plus neutre pour les prochaines semaines et prochains mois.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.