Mi-séance CAC : tentative haussière

Après le marteau d’hier prenant appui sur la MM20 et notre oblique haussière verte, le CAC tente de confirmer aujourd’hui avec une hausse de 0.4% actuellement à 3455 pts.

Toutefois, depuis l’ouverture de ce matin, le CAC évolue dans d’étroites marges et sans réelle tendance, de part et d’autre des plus hauts d’hier, entre 3445 et 3462. Si le biais est haussier après la bougie d’hier et compte tenu de la position actuelle du CAC, on attendra un franchissement des 3460/3465 pour que la hausse soit réellement relancée, en direction des plus hauts de la semaine dernière sur 3475/3480, avant pourquoi pas une tentative en direction des 3522.

A la baisse, un retour sous les 3445 serait susceptible d’affaiblir de nouveau le marché, même si ce n’est réellement que sous 3430/3435 qu’il faudrait envisager un retour sur les plus bas d’hier, puis en direction des 3393.

Côté valeurs du CAC, Peugeot s’envole de nouveau suite à des informations de prise de participation au capital de la part de GM : le titre gagne 6.3%. Il devance STMicroelectronics, bien orienté lui aussi avec une hausse de 5.4%, loin devant Safran  à +1.6%. A la baisse, Vallourec continue de souffrir de ses résultats de la semaine dernière, avec un recul de 2.4%. Lafarge cède 1.7% et Cap Gemini 0.9%.

Côté devises et matières premières enfin, les mouvements restent également mesurés, avec un euro en hausse de 0.24% à 1.344$. Le baril de brut lui progresse de 0.3% à 108.2$, mais reste sous les résistances évoquées dans notre analyse de ce matin. Enfin l’once d’or reste stable, à 1777$.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.