Mi-séance CAC : retour de la pression baissière

Après la très nette réaction haussière d’hier, le CAC repart aujourd’hui sensiblement à la baisse, puisqu’il cède actuellement 1.56% à 3164 pts. Un repli qui ne remet pas en cause le signal haussier d’hier, mais qui a de quoi nous renvoyer au contrepied intervenu sur le 7 mars, après la bougie unidirectionnelle du 6 mars.

Comme vu hier soir, la configuration actuelle n’est pas tout à fait similaire, et il serait bien prématuré d’anticiper une issue similaire. En préservant d’ailleurs pour l’instant la zone médiane de la bougie d’hier, le CAC pourrait très bien repartir de l’avant dès cet après-midi. La vigilance reste toutefois de mise, alors que les faibles volumes du jour peuvent être propices à des exagérations.

D’un point de vue graphique pour cet après-midi, on surveillera en tout cas à la hausse les 3170/3175, dont seul le franchissement permettrait de remettre le CAC sur des rails un peu plus haussiers. A la baisse, on se méfiera d’une cassure des 3145, qui pourrait précipiter le CAC en direction de ses plus bas d’hier.

Côté valeurs du CAC, les hausses sont rares : Bouygues progresse de 2.1%, devant France Telecom à +1.3% et Alcatel à +0.9%. A la baisse, STMicro plie de 3.7%, devant Michelin à -3.3% et Schneider à -3.2%.

Côté devises et matières premières enfin, l’euro semble vouloir s’accrocher aux 1.30$, puisqu’il ne cède que 0.2% à 1.3034$. Le pétrole lui a par contre bien du mal à se redresser après sa récente chute : il cède encore 0.9% à 97.10$ le baril de brut. Même l’once d’or est en recul, cédant 0.5% à 1630$.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.