Mi-séance CAC : repli sans conviction

La consolidation se poursuit à la bourse de Paris, qui cède actuellement 0.31% à 3491 pts. Ce repli manque toutefois de conviction, et l’évolution reste cantonnée depuis l’ouverture dans d’étroites marges, le CAC étant coincé entre 3480 et 3500 pts.

Nous avons même eu droit à une fausse cassure des 3480, preuve s’il en est que le biais reste haussier au sein d’une tendance immédiate neutre, les opérateurs reprenant leur souffle après la hausse de la semaine passée.

Un repli en direction des 3460/3465 puis des 3440/3445 reste malgré tout possible dans les prochaines heures, emmené par Wall Street qui semble avoir elle aussi besoin de marquer une pause, comme vu dans mon analyse des marchés américains hier soir.

Il ne faudrait toutefois pas grand chose pour relancer non plus la hausse, puisqu’un franchissement des 3500 pts permettrait de remettre la bourse de Paris sur des rails un peu plus positifs, même si ce n’est réellement qu’au dessus des 3530 que le marché serait réellement relancé.

Côté valeurs du CAC, Véolia s’affiche en tête grâce à un relèvement de recommandation : le titre prend 2.8%, devant EADS à +1.3% et Alcatel à 0.9%. A l’inverse, Lafarge est victime d’un nouvel abaissement de recommandation, avec un recul de 2.1%, devant Renault et BNP à -1.6%.

Côté Forex et matières premières enfin, l’euro reperd 0.35% à 1.2893$, le baril de brut 0.7% à 86.7$ et l’once d’or 0.4% à 1738$. C’est donc malgré tout le rouge qui domine.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.