Mi-séance CAC : premier réel signe de faiblesse depuis quelques semaines

En hausse à l’ouverture sur un gap haussier, le CAC a buté de nouveau sur la résistance des 3660, avant de perdre petit à petit de l’altitude. Le gap a été comblé en fin de matinée, mais la bourse de Paris est ensuite allé au delà, s’enfonçant dans le rouge pour perdre actuellement 0.1% à 3635$ avec un plus bas à proximité des 3630 pts.

D’un point de vue graphique, rien de bien dramatique pour l’instant même si la résistance des 3660 a de nouveau bloqué le marché. Mais compte tenu de l’évolution qui a suivi, le gap ouvert ce matin apparaît plus comme un gap d’épuisement que comme un gap de continuation. Un signe de faiblesse qui sera à surveiller sérieusement dans les prochaines heures. Pour l’instant, les principaux niveaux de soutien n’ont pas été mis en danger, mais ils pourraient le devenir compte tenu de l’évolution du marché depuis l’ouverture, alors même qu’en parallèle (et c’est la première fois depuis quelques semaines), les futures américains restent solidement orientés.

On surveillera ainsi notamment une éventuelle rupture du canal bleu clair, puis pourquoi pas des plus bas d’hier. A la hausse, un retour au dessus des 3640/3645 serait déjà un premier point en faveur des acheteurs, même si ce n’est réellement qu’au dessus des 3660 qu’ils pourront réellement reprendre la main.

Côté valeurs du CAC, les plus fortes hausses sont enregistrées par Alcatel (+2.1%), EADS (+1.6%) et le Crédit Agricole (+1.3%). Les plus forts replis se retrouvent sur Renault (-2.9%), Bouygues (-1.5%) et Pernod Ricard (-1.4%).

Côté Forex et matières premières enfin, l’euro progresse de 0.2% à 1.3185$, tout comme le pétrole qui gagne 0.25% à 87.7$ et l’once d’or, également à +0.25% à 1702$.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.