Mi-séance CAC : nouveau test de la résistance bleu clair

Après un début de séance en gap haussier, et quelques hésitations de part et d’autre de l’équilibre jusqu’au vote allemand, la bourse de Paris est finalement clairement repartie à la hausse, jusqu’à dépasser les plus hauts de vendredi dernier pour aller buter sur la résistance bleu clair vers 3570/3575. Depuis, une consolidation horizontale au dessus des 3550 semble se mettre en place. Le CAC gagne ainsi actuellement 0.53% à 3556 pts.

D’un point de vue graphique, la relance haussière vue hier se confirme, mais le CAC arrive sur une importante zone de résistance, constituée par le haut du canal bleu clair, le haut du canal vert et la résistance oblique MT/LT violette. Sans parler du seuil des 3600 situé juste au dessus, et correspondant aux plus hauts de mars. Ce n’est donc réellement qu’au dessus des 3600 qu’on pourra considérer la hausse comme réellement relancée. Pas sûr toutefois que ce seuil soit passé avant la réunion de la FED, qui démarre aujourd’hui et se terminera demain.

A la baisse, un retour sous les 3550 pourrait provoquer au départ une petite consolidation. Mais n’oublions pas que nous sommes à proximité d’importantes résistances. Un retournement baissier pourrait donc également être en train de se construire.

Côté valeurs du CAC, les financières sont à nouveau à la fête, avec +6.9% pour le Crédit Agricole. Peugeot se refait toutefois également une santé, avec un gain de 3.9%, devant Lafarge à +3%. Quelques replis à noter toutefois, Safran cédant 2.2%, EADS 1.8% ou  encore PPR 1%. Ce sont globalement les valeurs ayant le mieux tenu ces derniers mois qui font l’objet de prises de bénéfices, marquant également une poursuite de la rotation sectorielle mentionnée la semaine dernière.

Enfin, côté forex et matières premières enfin, l’euro poursuit sa hausse, avec un gain supplémentaire de 0.5% et un retour au dessus des 1.29, à 1.2918$. Même hausse pour l’once d’or, qui se retrouve à 1744$. Quant au pétrole, il gagne 0.8% et se rapproche des 100$ à 97.6$ le baril!

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.