Mi-séance CAC : le marché toujours fébrile

Il est décidément bien difficile d’y voir clair depuis le début de la semaine, avec d’incessants revirements de situation. Une nouvelle fois hier soir, les marchés ont plutôt terminé sur une note positive, et bien qu’affecté d’une vingtaine de points par le détachement de quelques dividendes, le CAC ouvrait en hausse.

Une hausse qui n’a toutefois pas duré bien longtemps, et comme hier, le CAC s’est progressivement enfoncé dans le rouge, revenant sur ses plus bas d’hier juste avant midi. Il tente depuis un rebond, mais cède encore 0.76% à 3095 pts.

D’un point de vue graphique, il est là aussi un peu compliqué d’y voir clair, nos supports étant enfoncés une nouvelle fois. Seront-ils préservés une nouvelle fois en clôture comme ce fut le cas hier ? Ou allons-nous cette fois vraiment valider leur cassure, pour une poursuite du repli en direction de l’autre support marron ? A suivre.

Côté valeurs du CAC en tout cas, c’est le grand écart, entre Peugeot, qui rebondit de 4% sur un relèvement de recommandation, devant Axa à +2.7% et Renault à +2.3%. A la baisse, c’est plus compliqué pour LVMH, L’Oréal et EADS, toutes trois à -2%.

Côté devises et matières premières enfin, l’incertitude est également de mise, dans un biais qui reste baissier : l’euro tente de se stabiliser sur 1.293$, tandis que le pétrole esquisse un timide rebond de 0.1% à 96.5$ le baril de brut. Idem pour l’or, avec une once en petit rebond technique de 0.3% à 1594$. J’essaierai de vous proposer une analyse de l’or d’ici ce we, après le plongeon de ces derniers jours.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.