Mi-séance CAC : le marché toujours aussi fort!

Malgré les signaux d’alerte baissière identifiés hier, malgré une ouverture en léger gap baissier et un rapide plongeon sur la zone des 3430, le CAC est une nouvelle fois parvenu à redresser la tête. La progression enregistrée depuis l’ouverture s’inscrit même dans un trend particulièrement régulier, qui semble nous mener directement jusqu’aux 3480/3490. Le CAC progresse en tout cas actuellement de 0.66% à 3475 pts, sur ses plus hauts du jour.

D’un point de vue graphique, la cassure de l’oblique verte et de la MM20 en ouverture ne semble en tout cas pas déclencher de mouvement de vente massif, et la consolidation horizontale en place depuis plus d’une semaine se poursuit, avec un biais qui passe même positif actuellement. On surveillera en tout cas le franchissement des 3480 et des 3490, qui pourrait ouvrir la voie à une nouvelle phase d’accélération haussière, en direction des 3522 dans un premier temps. A la baisse, seul un retour sous les 3460/3465, puis surtout sous les 3430 serait susceptible de provoquer un réel retournement de marché à court terme.

Côté valeurs du CAC, Véolia se refait une santé après des mois très difficile : le titre gagne 10.6% après ses résultats. Technip suit de loin, avec un gain de 2.2%, tandis que BNP progresse de 2%. A la baisse, Vivendi est au contraire lourdement sanctionnée après des résultats pourtant records, mais un abaissement de son dividende. Le titre lâche 7.6%. Peugeot est également attaquée malgré son accord avec GM : le titre a été dégradé, et a surtout annoncé une prochaine augmentation de capital. Enfin Alcatel est sous pression, et lâche 3.6%, après toutefois un beau parcours en février.

Côté devises et matières premières enfin, l’euro se stabilise après son net repli d’hier. Il cote actuellement 1.3330$. Le baril de brut lui s’offre un timide rebond de 0.2% à 107.1$, tandis que l’once d’or tente de reprendre ses esprits après son plongeon de la veille : le métal jaune reprend 1% à 1715$ l’once.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.