Mi-séance CAC : le marché tient bon

Après la folle séance d’hier, le CAC tient bon ce matin, en se maintenant autour de l’équilibre, après avoir même testé les 3410 ce matin. Il cède toutefois actuellement 0.3% à 3358 pts, sur ses plus bas du jour, et pourrait se diriger vers une consolidation un peu plus appuyée. Cela reste toutefois négligeable pour l’instant compte tenu de l’ampleur du mouvement d’hier, et à l’approche du week-end qui peut inciter à quelques prises de bénéfices.


D’un point de vue graphique, notre analyse d’hier reste en tout cas tout à fait valable, avec notamment une dynamique haussière préservée tant que la zone des 3330/3340 pts tient bon. A la hausse, les 3410 touchés ce matin ne représentent à priori qu’une résistance intermédiaire (R1j), et c’est bien la zone des 3420/3440 qui constitue le premier objectif réel de l’impulsion d’hier. Il faudra toutefois peut être attendre la semaine prochaine pour voir les initiatives reprendre, avec un CAC qui pourrait être tenté d’aller tester la zone des 3330/3340. A suivre.

Côté valeurs du CAC, Renault grimpe de 2.7% après la publication de ses résultats. Les bancaires ne sont toutefois pas bien loin, et continue sur leur lancée d’hier, avec un gain de 2.4% pour la BNP et 2.1% pour le Crédit Agricole. Côté replis, Peugeot souffre de ses résultats d’avant hier et de la comparaison avec Renault : le titre cède 3.6%. Axa subit elle des prises de bénéfices appuyées avec -3%, tandis qu’Alstom cède 2.5%.

Côté devises et matières premières enfin, l’euro reprend ses esprits après son envolée d’hier, et cède un modeste 0.25% à tout de même 1.415$. Le baril de brut accuse lui un peu plus nettement le coup, avec un recul de 1.5% à 92.5$, tandis que l’once d’or consolide également de 0.5% à 1736$.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.