Mi-séance CAC : le marché reste incertain

Si le CAC a cassé ce matin ses plus bas de ces derniers jours, c’est essentiellement à mettre sur le compte du détachement de deux dividendes importants, sur Vivendi et Axa, pour un impact de 15 pts environ sur l’indice. Sans cela, le point bas de ce matin, sur 3187, aurait été autour des 3202, soit à peu de choses près les points bas de ces derniers jours.

Quoiqu’il en soit, la zone de support la plus importante, sur 3170/3190, a tout à fait fonctionné. Elle semble même en train de provoquer un intéressant rebond, puisque le CAC se redresse actuellement sensiblement, et vient de passer dans le vert, gagnant à l’instant 0.09% à 3226 pts.

D’un point de vue graphique en tout cas, on ne relève pas de changement majeur dans la configuration graphique actuelle, avec un CAC toujours aussi incertain, peut être en train de construire la deuxième épaule d’une figure en ETEI. Mais cela reste à confirmer. Pour cet après midi en tout cas, les seuils indiqués dans mon analyse d’hier soir restent tout à fait valables. Et puisque l’heure est au rebond, on surveillera notamment la zone des 3230, avant les 3245 et les 3255.

Côté valeurs du CAC, c’est Legrand qui occupe en ce moment la tête de l’indice, avec un gain de 4.5%, devant Véolia à +4% après ses résultats, tandis que la Société Générale progresse de 3.5%. A la baisse, Technip plie de 2.3%, EADS de 2.1% et Renault de 2%, le secteur automobile étant globalement attaqué aujourd’hui, même si Peugeot vient de repasser à l’équilibre après un début de séance compliqué.

Côté devises et matières premières enfin, l’euro reste faible, cédant -0.15% à 1.3134$. Le pétrole lui est en train d’invalider le signal haussier vu il y a deux jours, avec un recul de 1.5% à 101.25$. Enfin l’once d’or reste toujours aussi hésitante, cédant aujourd’hui 0.4% à 1630$.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.