Mi-séance CAC : le marché hésite à repartir de l’avant

Après une semaine de consolidation baissière, mais quelques espoirs de rebonds nés de la séance de vendredi (appui sur support haussier et doji marteau), le CAC peine à confirmer ce matin. Pourtant, au contact des 3500 en préouverture et ouverture, et en léger gap haussier, le CAC aurait pu tirer parti de cette impulsion pour repartir de l’avant.

Au contraire, il va très rapidement revenir dans le rouge, cédant 1% en moins d’une heure depuis son niveau d’ouverture, pour revenir sur la zone des 3460/3465. S’en suivra une longue stabilisation sur cette zone là, avant une tentative progressive de reprise qui semble se mettre en place depuis la fin de la matinée. Ainsi, le CAC est de retour dans le vert, avec une hausse toutefois encore symbolique, à +0.05% à 3478 pts.

D’un point de vue graphique, les possibilités haussières nées de la séance de vendredi ne sont absolument pas remises en causes, les principaux soutiens n’ayant pas été enfoncés. Mais il manque toujours la confirmation pour pouvoir enclencher la seconde. Comme indiqué dans notre analyse de vendredi soir, seul un retour au dessus des 3490/3495, puis surtout des 3505 (point haut du future à 3504.5 à 8h), permettrait d’envisager réellement un rebond, même si les résistances seront encore nombreuses sur la route des 3600. A la baisse, on se méfiera d’un éventuel retour sous les 3455/3460, qui devrait renvoyer le marché sur les supports testés vendredi.

Côté valeurs du CAC, Technip se distingue avec une hausse de 3.8%, devant Pernod Ricard à +1.4% et Essilor à +1.3%. Côté replis, les bancaires pénalisent globalement le marché, avec un CAC un peu à la traîne par rapport au DAX et indices américains depuis ce matin : le Crédit Agricole cède 1.9%, devant EDF à -1.6% et la Société Générale à -1.3%.

Côté devises et matières premières enfin, l’euro cède 0.23% à 1.3236$, se cherchant toujours une direction court terme. Le pétrole est également incertain, cédant 0.2% à 106.6$ le baril de brut, tandis que l’once d’or confirme son biais baissier malgré son rebond de vendredi , cédant actuellement 0.4% à 1658$.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.