Mi-séance CAC : la bourse de Paris toujours indécise

Nous l’avons vu depuis quelques jours : le CAC 40 est partagé entre une tendance de fond court terme plutôt haussière et une tendance très court terme baissière au sein du canal rouge. Après l’excès baissier de vendredi et le test du bas de ce canal rouge, la bourse de Paris opère un rebond technique. Mais ce dernier reste contrarié par les hésitations de Wall Street et la pression baissière TCT.

Il en résulte une évolution hésitante, avec un CAC au milieu du gué, et qui ne cède actuellement que 0.07% à 3412, après une tentative baissière avortée en tout début de séance. C’est bien la preuve que les acheteurs sont à l’oeuvre, même s’ils n’osent pour l’instant pas pousser le bouchon trop loin, de peur de se faire contrer.

Pour cet après-midi, la prudence reste donc de mise, sachant qu’il est difficile de savoir si un camp parviendra à prendre le dessus sur l’autre. Le franchissement des 3420 serait un premier signe haussier, mais il restera encore beaucoup à faire pour que les acheteurs prennent réellement l’avantage, avec des résistances globalement tous les 10 pts en ce moment. Il en est de même à la baisse, même si un nouveau test des 3390 pourrait cette fois provoquer un repli plus net. A suivre…

Côté valeurs du CAC, Alcatel se reprend après quelques séances difficiles. Le titre rebondit de 1.8%. Il devant Arcelor à +1.6% et EADS et Schneider, toutes deux à +1.1%. A la baisse, Solvay se replie de 1.3%, Essilor de 1.1% et Vallourec de 1%.

Côté forex et matières premières enfin, c’est également la stabilité générale, avec un euro à 1.292$, un baril de brut à 91.45$, et une once d’or à 1772$. Le calme avant la tempête ?

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.