Mi-séance CAC : la bourse de Paris se cherche

Après un avalement haussier et un avalement baissier sur les quatre dernières séances, la bourse de Paris est toujours aussi indécise. Après un début de séance autour de l’équilibre et juste au dessus du support des 3395, le CAC a fini par accélérer à la baisse, sur la lancée du repli d’hier, jusqu’à revenir au contact de la zone des 3370.

C’est alors qu’un rebond s’est mis en place, et a ramené le CAC dans le vert et sur ses plus hauts du jour, venant remettre en cause le repli de début de séance. Le CAC gagne actuellement 0.15% à 3404 pts.

D’un point de vue graphique, la configuration n’est pas simple, puis la réintégration des 3395 vient remettre en cause le biais baissier. Mais il est trop tôt pour passer haussier. Il faudrait au minimum un franchissement des 3410, sachant que les résistances suivantes restent proches, au niveau de la zone des 3420/3430 notamment. Bref, difficile de se positionner confortablement. Et cela pourrait rester indécis au moins jusqu’à la réunion de la BCE demain.

Côté valeurs du CAC, c’est Legrand qui s’affiche en tête des hausses, avec un gain de 2.5%, devant Essilor à 1.8% et PPR à +1.4%. A la baisse, STMicroelectronics est pénalisée par un double abaissement de recommandation : le titre perd 4.1%. Alcatel est également à la peine, avec un recul de 2.3%, tout comme Arcelor Mittal.

Côté devises et matières premières enfin, l’euro cède 0.2% face au dollar, à 1.2544$. Repli également pour le baril de brut, qui cède 0.6% à 95.1$. Même l’once d’or, qui était bien orientée ces derniers jours, marque un peu le pas, cédant 0.3% à 1690$.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.