Mi-séance CAC : la bourse de Paris partagée

La semaine dernière a vu le marché se replier suite à la réélection de Barack Obama, avant que nous ayons un sursaut vendredi sur le bas du range actuel. Dans l’attente des places américaines, la bourse de Paris se montre du coup hésitante ce matin, s’affichant actuellement à l’équilibre à 3422 pts (-0.04%), après avoir testé les 3405 ce matin.

Graphiquement, avec une évolution pour l’instant sous la forme d’un petit marteau entre les 3405 et les 3425, le biais intraday reste plutôt haussier dans la lignée du marteau formé vendredi. Il manque toutefois une confirmation avec le franchissement des 3425/3430 pts, qui devrait permettre au CAC d’aller chercher les résistances suivantes au niveau des 3445/3450, avant les 3460/3465. C’est ce que nous surveillerons cet après-midi, sachant qu’une cassure des 3405 devrait au contraire nous renvoyer en direction des plus bas de vendredi, même si, compte tenu de la configuration actuelle du marché, un rebond peut intervenir à tout moment entre 3370 et 3405… Méfiance donc à la vente.

Côté valeurs du CAC, Publicis progresse de 2.9%, devant PPR à +1.5% et Alcatel à +1.2%. A la baisse, on retrouve Lafarge, qui subit des prises de bénéfices et cède 1.5%, devant Cap Gemini et Schneider à -1.1%.

Côté forex et matières premières enfin, l’euro reste globalement stable à 1.2710$, après avoir testé vendredi le haut de la zone de support mentionnée dans ma dernière analyse de l’Eur/Usd. Le pétrole lui s’affiche de nouveau en repli de 0.55% à 85.9$ le baril de brut, tandis que l’once d’or regagne 0.3% à 1733$.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.