Mi-séance CAC : changement de tendance à la bourse de Paris

Après de longues séances au sein du range 3475/3540 pts, consécutif à la formation d’une île de retournement baissier, la bourse de Paris vient de se relancer à la baisse, avec l’ouverture d’un mini gap baissier sous les 3475, et ce malgré une clôture hier soir proche des plus hauts du jour, au contact de la résistance des 3520 pts.

Il faut dire que Wall Street s’est violemment retournée à la baisse hier soir après la clôture de Paris, provoquant un large mouvement vendeur depuis l’ouverture de ce matin. Le CAC cède ainsi actuellement tout juste 2% à 3443 pts, cassant ainsi non seulement les 3475, mais également la zone de soutien des 3460.

Si un soutien semble avoir été trouvé autour des 3440, correspondant à la médiane du canal haussier vert MT (cf. l’analyse d’hier soir et le graphique correspondant), le CAC pourrait également poursuivre son repli en direction de l’alternative à ce canal MT tracée en bleu clair, située sur 3420. Un éventuel rebond sur les 3440 ou sur les 3420 permettra d’ailleurs sans doute de trancher entre nos deux hypothèses de tracés.

On notera d’ailleurs que la MM50 est aujourd’hui en renfort des 3420. En cas de rupture de ce niveau par contre, le repli pourrait s’accélérer encore en direction de la base du canal bleu foncé, située aujourd’hui sur 3375. Cela me semble toutefois beaucoup pour une seule séance.

A la hausse, un retour au dessus des 3455 serait déjà un premier signe de possible reprise. Nous ne serions toutefois que dans un rebond technique qui pourrait se poursuivre en direction des 3465 puis du petit gap ouvert ce matin entre 3472 et 3474. Ce n’est qu’en cas de nette réintégration des 3475 qu’on pourrait envisager un réel redémarrage du marché.

Côté valeurs du CAC, les financières sont clairement à la peine. Le Crédit Agricole cède ainsi 5.9% et la Société Générale 4.8%. Renault n’est également pas au mieux, avec un recul de 4%, à égalité avec BNP Paribas et Carrefour. Aucune hausse n’est aujourd’hui à signaler. Essilor se traite tout juste à l’équilibre, tandis qu’Unibail (-0.6%) et Safran (-0.9%) tentent péniblement de limiter la casse.

Côté forex et matières premières enfin, l’euro s’affiche également en baisse face au dollar, cédant 0.4% à 1.2852$. Même tendance pour le pétrole, avec un baril en recul de 0.2% à 90.7$, tandis que l’once d’or lâche 0.5% à 1764$.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.