Forex – EUR/USD : hésitations…

Depuis la cassure des 1.26$ fin mai, l’euro est en proie à d’importantes hésitations. Il faut dire que l’actualité européenne est pour le moins chargée et les tensions importantes.

Après la nette chute qui a suivi la rupture des 1.30$, avec au passage l’ouverture d’un gap baissier toujours ouvert (ce qui, sur le Forex, est suffisamment rare pour être signalé), la rupture dans la foulée des 1.26 était peut être de trop. Aussi depuis un peu plus d’un mois, nous assistons à des oscillations de part et d’autre de ces 1.26$.

Des hésitations qui ne remettent toutefois pas en cause les facteurs baissiers vus lors de ma dernière analyse, puisque l’évolution horizontale à laquelle nous assistons pourrait n’être qu’une consolidation du mouvement de baisse de mai, avant reprise de cette baisse dans les prochaines semaines.

Attention toutefois à la zone des 1.24$, qui avait déjà stoppé le repli en 2008, et n’avait été enfoncée que brièvement en 2010. Avec en plus la formation de ce qui pourrait ressembler à un double creux ou figure en W, l’euro pourrait bien être tenté de repartir de l’avant.

Il lui faudra toutefois pour cela s’affranchir déjà de la zone des 1.27/1.275, avant de se heurter à l’oblique baissière rouge actuellement vers 1.295$, mais qui devrait alors plus sûrement se trouver vers 1.285/1.29$. Un seuil a priori coriace, mais qui n’aura rien à envier ensuite à la zone des 1.30 7$ (horizontale + oblique rose), avant enfin le gap des 1.3065/1.3080! Bref, les acheteurs auront du pain sur la planche, et les vendeurs de quoi voir venir. Ce n’est en effet qu’en cas de retour au dessus des 1.31$ que l’on pourrait considérer la tendance baissière comme terminée.

En cas de rupture par contre des récents points bas, sous la zone des 1.229/1.24$, il y a fort à craindre que nous assistions à une nouvelle accélération baissière, en direction de deux supports orange et en pointillés bleu vers 1.205$, juste avant la zone psychologique des 1.20$. En dessous enfin, on trouvera la base du canal rouge, mais qui devrait alors au mieux se trouver vers 1.17/1.18$, soit en dessous des plus bas de 2010 vers 1.19$!

Idées de trade : Le 23 mai, j’écrivais : « La suggestion d’une vente sous 1.297$ avec objectif partiel sur 1.2881$ a parfaitement fonctionné. Nous allons désormais pouvoir chercher à accompagner le mouvement, avec un objectif prudent sur 1.24$ si nous y allions rapidement, afin de jouer un pull back sur la zone des 1.262$. L’objectif a terme pourra toutefois être la zone des 1.20$/1.22$. Le stop sera positionné pour l’instant au dessus des 1.2825$, ce qui nous assure quoiqu’il arrive une plus value correcte. »

Autant dire que le scénario s’est parfaitement déroulé, même si les 1.24$ ont été légèrement enfoncés, et si le pull back est finalement allé un peu au delà des 1.262$ (mais la première réaction contre les 1.262$ a été marquée entre le 7 et 11 juin.

Doit-on conserver l’objectif à terme au niveau de la zone des 1.20/1.22$ ? Pourquoi pas, tant que le marché ne repasse pas au dessus des 1.275$, histoire de ne pas reperdre tout ce que nous avons gagné.

Pour les semaines à venir, congés d’été oblige, et sachant que la configuration reste brouillonne, je ne vous propose pas de nouvelle idée de trade. Je verrai cela éventuellement lors de la prochaine intervention, d’ici quelques semaines a priori. Je sais que le rythme de ces analyses reste peut être un peu trop espacé pour vous. N’hésitez pas à vous manifester si vous souhaitez vraiment des analyses plus rapprochées. En attendant, vous pouvez profiter des vidéos de Gilles sur Boursikoter.com, partenaire et associé de FSC.

Pour plus de détail sur ce que nous appelons “seuil d’alerte” et sur la gestion globale de nos scénarios, merci de vous référer à la page “Comment jouer et suivre nos scénarios CAC ?” , la logique étant la même que pour nos scénarios CAC.

Et pour savoir comment investir sur l’euro, n’hésitez pas à nous contacter et remplir notre formulaire courtier : nous vous indiquerons quel est l’intermédiaire qui vous correspond le mieux.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.