Fondamental et évolution boursière

Pour vous détendre pendant cette période des fêtes, mais toujours dans une optique éducative, voici tout d’abord ci-dessous un extrait du JT d’Antenne 2 le 17/10/1987, en plein pendant le krach de 1987.

Extrait du journal télévisé de 20h d’Antenne 2 le 17/10/1987

A entendre les personnes interviewées et les commentaires des journalistes, l’Amérique était alors dans une grave crise économique. Une crise déjà installée et qui risquait de se transformer en récession pour quelques temps. A entendre de tels commentaires, qui pourraient d’ailleurs correspondre à ce que l’on entend encore de nos jours, comment imaginez vous l’évolution de la bourse de New York les mois qui ont précédé et les mois qui ont suivi cette fin d’année 1987 ?

DJ-1987Réponse au niveau du graphe ci-contre… Saisissant, non ? Mis à part naturellement la forte chute enregistrée au cours du mois d’octobre 1987, due à une panique qui s’est installée à partir d’indicateurs particulièrement décevants, mais qui ressemble plus à une respiration du marché qu’à un véritable krach (seule la violence et l’amplitude du repli nous permet de parler de krach), l’évolution du Dow Jones avant et après cet évènement ne traduisent en rien l’inquiétude et l’ambiance catastrophiste qui transparaît du journal télévisé de l’époque.

Comme quoi, méfiez vous de l’ambiance du moment, du sentiment de la population et des médias quant à la situation économique, et sachez tout simplement prendre du recul par rapport à cette situation économique : les marchés financiers montent et baissent selon des mécanismes bien plus complexes que la seule perception de la situation économique. Si le fondamental a bien sûr son rôle à jouer, notamment sur le long terme, il est en tout cas bien plus compliqué et dangereux de vouloir l’utiliser pour anticiper les variations à court et moyen terme des marchés financiers…

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.