Clôture CAC : 4295 (-0.17%) – Un mois à oublier

CAC-291113

Eh bien voilà ! Le CAC aura passé tout le mois de novembre au sein de son range. Mis à part deux fausses sorties haussières et deux fausses sorties baissières très brèves, la bourse de Paris aura donc passé le mois entre 4230 et 4310. Cela fait même un mois et demi que nous évoluons ainsi à l’horizontale, pendant que marchés US et DAX continuent leur parcours haussier.

La dernière fois que le CAC a évolué à l’horizontale ainsi, c’était à l’été 2000… Il y a eu alors une douzaine de semaines de range, suivies d’une petite sortie haussière avant la chute que l’on connaît. Sommes-nous dans la même configuration ? A court terme, pourquoi pas, avec une possible dérive horizontale sur la première quinzaine de décembre, suivie d’une sortie haussière fin décembre pour le traditionnel rallye de fin d’année, pourquoi pas une poursuite tout début janvier, avant le repli « tant attendu ». Pour le scénario moyen terme, c’est à dire un krach semblable à 2000/2003, je pense par contre que ce serait aller un peu vite en besogne. La hausse qui a précédé n’a rien a voir avec celle de la fin des années 90, et même aux US et sur le DAX, la situation n’est pas comparable. Certes, ces indices sont sur des plus hauts historiques, mais à échelle long terme, ils viennent à peine de franchir les plus hauts de leur range de ces 13 dernières années. Si un pull back sur les plus hauts de 2000 et 2007 est donc possible, graphiquement, un krach ne semble pas à l’ordre du jour. D’ailleurs, on ne peut pas vraiment parler non plus encore de bulle à Wall Street ou sur le DAX, que ce soit d’un point de vue valorisation ou graphique.

Quoiqu’il en soit, rien ne dit non plus que le scénario de l’été 2000 ne se reproduise, même à court terme. Le CAC semble en effet bien plus faible que ses homologues américains et allemand, et pour la troisième fois cette semaine, nous avons eu un brusque décalage baissier au fixing (mardi, mercredi et vendredi, jeudi étant férié aux US…). Signe annonciateur d’une baisse pour début décembre ? C’est une possibilité qu’il faudra surveiller. Que ce soit sur le CAC ou sur les autres indices, une consolidation n’aurait en tout cas rien d’extravagant, pour mieux pouvoir d’ailleurs repartir sur la deuxième quinzaine de décembre sur un petit rallye de fin d’année.

En attendant pour lundi, nous avons toujours les mêmes niveaux à surveiller, et toujours le même risque de faux signal…

A la hausse, la zone de résistance des 4295/4310 reste d’actualité. Au dessus des 4310, on devait pousser jusque vers les 4320 puis les 4335/4340, avant éventuellement les 4355/4360. Mais le terrain reste miné. Attention donc.

A la baisse, les 4295 se posent en premier niveau de support. En dessous, retour attendu sur la zone « médiane » des 4275, sachant qu’en dessous, on devrait accélérer en direction le bas du range, via les 4250, avant donc les 4225/4230.

Synthèse des tendances :

Tendance I (à quelques heures – jours) : Neutre (4210 – 4360) – biais baissier sous 4270
Tendance TCT (à quelques jours – semaines) : Neutre (4190 – 4390)
Tendance CT (à quelques semaines – mois) : Haussière (4040)
Tendance MT (à plusieurs mois) : Haussière (3480) – canaux marrons en soutien
Tendance LT (à quelques années) : Neutre (2450 – 4200)

* changements depuis la dernière analyse

Scénarios de trading CAC :

Retrouvez désormais mes scénarios CAC 40 dans un article à part, accessible directement sur la page d’accueil du site, dans la rubrique « Derniers articles » de la colonne centrale, tout en haut de la colonne de gauche, ou sur la page « Analyses intraday et scénarios CAC« .

Cette séparation a pour but de me permettre de publier l’analyse de clôture plus tôt dans la soirée. Mes scénarios CAC pour la séance du lendemain seront publiés en général autour de 22h/23h, sauf le week-end pour la séance du lundi. Ces scénarios permettent de trader sur le CAC 40 via CFD ou contrat future FCE.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.