Clôture CAC : 4148 (-0.05%) – La situation se complique

CAC-080814

L’amplification des tensions géopolitiques a accentué ces derniers jours la pression sur les marchés. Ainsi, après une bien timide stabilisation sur la zone des 4180 vue lors de ma dernière analyse (pour rappel, je suis en congés, et n’intervient que ponctuellement en fonction de mon temps disponible et de l’évolution des marchés), et sans même que nous assistions réellement au rebond technique attendu, le CAC 40 a enfoncé ce jeudi très légèrement la base de mon canal baissier orange tout en menaçant la zone des 4140/4170.

Ce vendredi matin, cette importante zone de support a même été pulvérisée par un gap baissier… avant toutefois que le CAC parvienne à redresser la tête, comblant son gap d’ouverture avant de revenir clôturer tout juste sur mon oblique orange. Fausse cassure ou simple rebond technique ?

Difficile à dire, mais la configuration devient particulièrement complexe ces derniers jours, avec des enfoncements de supports qui ne sont pas de très bon augure. D’un autre côté, on aura noté que déjà en décembre 2013, puis en février, cette zone des 4140/4170 a été brièvement enfoncée avant que le marché ne reparte violemment de l’avant. Est-ce que ce sera de nouveau le cas ?

Cela semble difficile à imaginer dans le contexte actuel, sachant que ce repli a été marqué la semaine dernière par la cassure des canaux haussiers violet et vert. La configuration graphique s’est donc clairement dégradée à court et moyen terme. Mais un rebond technique en direction de la zone des 4300 n’est pas non plus à exclure et est loin d’être utopique.

Difficile en tout cas de faire un pronostic en l’état actuel des choses pour la semaine prochaine. La dynamique immédiate est clairement baissière, et l’enfoncement en séance de la zone des 4140/4170 et du canal orange ne sont pas de bon augure, avec un CAC40 qui pourrait être tenté d’aller rejoindre rapidement la zone des 400 pts (oblique verte et obliques marron). Mais après 300 perdus en ligne droite depuis le 24 juillet, le CAC 40 pourrait être tenté d’opérer un rebond technique, avec un premier objectif sur la zone des 4220/4250, avant celle des 4285/4325. Qui des acheteurs ou des vendeurs l’emportera la semaine prochaine ?

Pour vous aider à vous faire un avis, je vous invite en tout cas également à relire mon analyse de la semaine dernière, qui faisait état de quelques précisions sur les objectifs potentiels à quelques semaines. En ce qui me concerne, je n’ai pas d’avis très tranché. Si le point bas de ce vendredi pourrait marquer un point de reprise, je m’attends plutôt à une poursuite à terme du repli en direction de la zone des 4000 (au sens large 3950/4050). Mais le marché pourrait très bien avant cela nous proposer des séances de pause, rebond ou hésitations, à l’image de ce que nous avons connu sur la deuxième quinzaine de juillet. A suivre…

Synthèse des tendances :

Tendance I (à quelques heures – jours) : Neutre (4105 – 4170)*
Tendance TCT (à quelques jours – semaines) : Baissière (4185)*
Tendance CT (à quelques semaines – mois) : Baissière (4355)*
Tendance MT (à plusieurs mois) : Neutre (4045 – 4515)
Tendance LT (à quelques années) : Neutre (3870 – 4600)

Explications concernant ces tendances et les seuils indiqués

* changements depuis la dernière analyse

Scénarios de trading CAC :

Retrouvez mes scénarios CAC 40 dans un article à part, accessible directement sur la page d’accueil du site, dans la rubrique « Derniers articles » de la colonne centrale, tout en haut de la colonne de gauche, ou sur la page « Analyses intraday et scénarios CAC« .

Cette séparation a pour but de me permettre de publier l’analyse de clôture plus tôt dans la soirée. Mes scénarios CAC pour la séance du lendemain seront publiés en général autour de 22h/23h, sauf le week-end pour la séance du lundi. Ces scénarios permettent de trader sur le CAC 40 via CFD ou contrat future FCE.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.