Clôture CAC : 3663 (-1.68%) – En avril, ne te découvre pas d’un fil…

CAC-050413

Je me posais la question hier soir de savoir si nous étions plutôt dans un triangle de continuation ou dans un biseau, avec une petite préférence pour le triangle… J’aurais mieux fait de me taire… Le marché s’en est en tout cas vite chargé, avec une très nette cassure ce vendredi de l’oblique haussière verte, pour un retour direct sur le support rouge.

Pourtant, la séance avait commencé sur une note plutôt ferme, même si jamais le CAC n’aura été en mesure de revenir sur la résistance des 3740/3750. Au contraire, il va rapidement reprendre le chemin de la baisse en milieu de matinée, avant d’accélérer à la baisse à mi-séance, avant même les statistiques américaines sur l’emploi. Il ne faisait pas bon aujourd’hui ne pas être couvert… Comme le dit le dicton, en avril, ne te découvre pas d’un fil, même si historiquement, c’est plutôt les mois de mai qui sont difficiles (sell in may…).

Quoiqu’il en soit, les statistiques américaines sur l’emploi décevantes auront quand même eu pour effet de provoquer une cassure momentanée du support rouge, avant que ce dernier ne soit réintégré en fin de séance. On pourrait d’ailleurs, pour expliquer cette baisse, et comme l’ont fait les médias, évoquer aussi la nouvelle crise aviaire, ou les craintes sur la Corée. Ce ne sont toutefois pour moi que des excuses et de fausses raisons. Il suffit pour s’en convaincre de voir le rebond des marchés américains en toute fin de journée, qui auraient pourtant du être impactés en première ligne par les raisons évoquées ci-dessus. Non, le problème est sans doute avant tout européen une nouvelle fois. Il n’y a qu’à voir la nette sous performance des places européennes depuis quelques jours et depuis le début de l’année. Est-ce Chypre, est-ce l’Italie, ou d’autres mauvaises nouvelles à venir ? Peu importe, c’est un fait, et il est bien difficile de dire s’il sera durable ou non, fondamentalement parlant.

Techniquement parlant par contre, il n’est pas interdit de surveiller le comportement respectif du CAC, du DAX et de Wall Street. Aujourd’hui, le CAC a envoyé un signal négatif non négligeable, qui met un terme aux possibilités de relance haussière rapide. Pour autant, ce signal n’est pour l’instant pas dramatique non plus pour les acheteurs. La consolidation entamée depuis 15 jours déjà ne fait que se poursuivre au sein du canal rouge. Et après l’impact du jour, le second en quelques jours, un rebond n’est pas interdit.

Ce qui est plus inquiétant par contre, ce sont les possibles effets négatifs de la cassure de l’oblique verte, la facilité avec laquelle le support rouge a été enfoncé en cours de séance, et le peu de chemin qui reste à parcourir avant un nouvel impact sur la zone horizontale des 3600. Une zone qui a déjà permis à trois reprises au marché de rebondir. Si un quatrième rebond est envisageable, il n’est pas évident qu’il soit suffisant pour permettre au marché de reprendre une orientation haussière, et le risque de cassure se fait grandissant. N’oublions pas non plus qu’il reste un gap à combler au niveau des 3520.

Ce qui est plus gênant est que ce gap se trouve désormais sous deux autres importants supports, à savoir les obliques bleu et orange. Il restera encore en dessous les obliques MT en pointillés marron, mais il ne faudra pas tarder avant qu’elles passent elles aussi au dessus des 3520. Nous aurons quoiqu’il en soit le temps d’y revenir dans les prochains jours.

En attendant, revenons en au court terme et à la séance de lundi. Compte tenu de la reprise de Wall Street en fin de séance, et du fait que nous venons d’aligner trois séances de repli consécutives, et de perdre 150 pts en ligne droite pour revenir sur le support rouge, il est tentant de miser sur un rebond technique en début de semaine prochaine, au moins pour revenir effectuer un pull back contre la résistance verte et la zone des 3690/3695.

Mais la faiblesse des indices européens pourrait très bien se poursuivre, et un nouveau test lundi de l’oblique rouge, puis une nouvelle chute en direction des 3600 n’est pas à exclure. Sauf catastrophe durant le week-end, je mise toutefois sur un rebond technique en direction des 3690/3695, niveau qui devrait par contre être difficile à franchir, et une bougie comprise entre 3650 et 3690/3695. Même si ce n’est pas mon scénario privilégié, au dessus, nous pourrions grimper cependant jusqu’aux 3720. Il en faudrait toutefois plus pour retrouver une orientation plus haussière, avec encore en résistance les 3750 puis les 3765 et la MM20.

Synthèse des tendances :

Tendance I (à quelques heures – jours) : Baissière (3695)*
Tendance TCT (à quelques jours – semaines) : Neutre (3590 – 3920) – biais haussier au dessus de l’oblique verte, baissier au sein des obliques rouges
Tendance CT (à quelques semaines – mois) : Haussière (3500)
Tendance MT (à plusieurs mois) : Haussière (3280) – canaux marrons en soutien
Tendance LT (à quelques années) : Neutre (2450 – 4200)

* changements depuis la dernière analyse

Scénarios de trading CAC :

Retrouvez désormais mes scénarios CAC 40 dans un article à part, accessible directement sur la page d’accueil du site, dans la rubrique « Derniers articles » de la colonne centrale, tout en haut de la colonne de gauche, ou sur la page « Analyses intraday et scénarios CAC« .

Cette séparation a pour but de me permettre de publier l’analyse de clôture plus tôt dans la soirée. Mes scénarios CAC pour la séance du lendemain seront publiés en général autour de 22h/23h, sauf le week-end pour la séance du lundi. Ces scénarios permettent de trader sur le CAC 40 via CFD ou contrat future FCE.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.