Clôture CAC : 3596 (-1.71%) – Le retour de la peur ?

CAC-240613

« […] on surveillera dans ce cas le support rouge vers 3640 lundi. Tant qu’on restera au dessus, une reprise technique restera envisageable, avec comme résistances les 3675, 3690, 3710 et 3740/3745. En cas de cassure par contre, on devrait accélérer en direction des 3590/3600 pts, avec un support intermédiaire potentiel sur 3625 » disais-je vendredi soir.

Pour une accélération, c’est à une belle accélération à laquelle noua avons assisté, avec une chute de 2% en une grosse demi-heure ce matin autour de 10h, avant que les 3590/3600 pts ne permettent au CAC de ce stabiliser. Ils seront toutefois enfoncés à mi-séance, avec une petite pointe sur 3575, mais cette zone de support qui ne reste plus à démontrer a finalement bien fonctionné en clôture, sans toutefois provoquer de réel rebond, puisque les 3625 mentionnés vendredi soir en tant que support intermédiaire auront bloqué toute tentative de rebond une fois cassés ce matin.

Quelles conséquences pour les prochaines séances et pour l’évolution des prochains mois ?

Je reviendrai d’ici quelques jours sur les conséquences à moyen terme, mais je vous invite à relire ma dernière analyse MT du CAC datant d’il y a quelques semaines : mes hypothèses haussières à CT sont clairement invalidées avec la cassure des obliques violette et orange. L’option 2 issue de l’analyse mensuelle, avec une évolution un peu plus hésitante pendant quelques mois, avec un retour potentiel sur 3600 et 3520 en extension est par contre encore valide, même si je ne m’attendais pas à un retour aussi violent : ce sont quand même près de 12% qui ont été perdus en moins d’un mois, sans nouvelle catastrophique particulière.

Alors certes, on était aussi monté très rapidement et sans bonne nouvelle particulière. Mais alors que tout le monde semblait vouloir acheter le marché il y a encore quelques semaines, ou attendait le moindre petit repli technique pour acheter, tout le monde semble désormais vouloir fuir… « Souvent femme varie » dit le dicton. On pourrait très bien l’appliquer à la bourse… ! Il s’agit néanmoins de rester particulièrement vigilant, car ce type de réaction violente n’est que rarement bon signe, et il ne faut pas se leurrer, la situation graphique s’est clairement dégradée depuis 3 jours notamment, et l’annonce de Bernanke, le ralentissement chinois et un retour de quelques inquiétudes sur l’Europe.

Je me fais donc un peu plus prudent que je ne l’étais, surtout pas la rapidité du mouvement que par les niveaux atteints, qui restent dans le domaine du raisonnable par rapport à ma dernière analyse MT. La marge de manoeuvre n’est par ailleurs plus très importante. Prudence donc. Il ne faut toutefois pas non plus tomber dans l’excès inverse. Comme j’indiquais fin mai que la hausse allait sans doute un peu vite et qu’une consolidation était nécessaire, la chute est sans doute allé un peu vite, et un rebond est désormais nécessaire, histoire de reprendre ses esprits.

Pour le court terme, et si une cassure des 3590/3600 est tout à fait envisageable dès demain, histoire de faire sauter quelques stops supplémentaires, et sauf basculement en mode krach, le potentiel de repli immédiat me semble en tout cas très entamé. On a d’ailleurs vu aujourd’hui que malgré un enfoncement en séance (comme cela avait été le cas le 18 avril dernier), ce seuil n’a pas cédé en clôture. S’il venait à résister un peu, nul doute que cela susciterait quelques velléités acheteuses et qu’on pourrait envisager un retour en direction du gros gap des 3800. Attention quand même aux marchés américains, qui sont à l’heure actuelle en train d’enfoncer très nettement les supports évoqués ce week-end (cf. page d’accueil). Un peu partout, la configuration graphique se détériore donc, et ne plaide pas en faveur d’un rebond.

On a toutefois vu que les 3590/3600 parvenaient néanmoins à résister en fin de séance alors même que Wall Street s’enfonçait. Avec les 3520 en soutien en cas de poursuite baissière immédiate, nous avons donc quand même les moyens d’assister à un rebond technique sur les niveaux actuels. N’oublions pas l’importance des 3600 ces derniers mois. Il serait étonnant que le marché ne réagisse pas. Et si c’était le cas, il faudrait alors en tirer les conclusions qui s’imposent, au moins dans une optique MT.

Pour la séance de ce mardi, on surveillera naturellement en premier lieu la zone des 3590/3600, tout en étant relativement souple comme l’a montré la séance de ce lundi. Ma préférence reste vers une reprise technique, même si graphiquement, et en dehors de la présence de cette forte zone de support, il n’y a pas de réels signaux haussiers à se mettre sous la dent. Mais était-ce différent lors des derniers tests des 3590/3600 ?

On attendra en tout cas un retour au dessus des 3625 pour valider ce rebond technique potentiel (médiane du jour + obliques rouge et marron + horizontale intraday), avec confirmation au dessus des 3640/3645. On devrait alors revenir sur la zone des 3665/3670, dont le franchissement devrait permettre de valider réellement une reprise en direction des 3730 dans un premier temps.

A la baisse, une cassure des 3590 puis des 3575 (oblique en pointillés marron) devrait par contre provoquer une accélération en direction des 3545 puis du gap des 3520/3533. Gare alors en cas de nette invalidation de ce dernier, avec cette fois le risque d’un passage en mode krach, direction la zone des 3400.

Synthèse des tendances :

Tendance I (à quelques heures – jours) : Neutre (3575 – 3670)* – en raison du support 3590/3600. Biais baissier sous 3625.
Tendance TCT (à quelques jours – semaines) : Baissière (3825)
Tendance CT (à quelques semaines – mois) : Neutre (3500 – 3920)
Tendance MT (à plusieurs mois) : Haussière (3280) – canaux marrons en soutien
Tendance LT (à quelques années) : Neutre (2450 – 4200)

* changements depuis la dernière analyse

Scénarios de trading CAC :

Retrouvez désormais mes scénarios CAC 40 dans un article à part, accessible directement sur la page d’accueil du site, dans la rubrique « Derniers articles » de la colonne centrale, tout en haut de la colonne de gauche, ou sur la page « Analyses intraday et scénarios CAC« .

Cette séparation a pour but de me permettre de publier l’analyse de clôture plus tôt dans la soirée. Mes scénarios CAC pour la séance du lendemain seront publiés en général autour de 22h/23h, sauf le week-end pour la séance du lundi. Ces scénarios permettent de trader sur le CAC 40 via CFD ou contrat future FCE.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.