« Analyse » LT CAC : pour ceux qui aiment se faire peur…

En attendant de vous proposer une analyse un peu plus fouillée et « sérieuse » de la configuration actuelle du CAC dans le courant du week-end, nous ne résistons pas à vous proposer un petit parallèle entre l’époque de la bulle internet et l’époque actuelle… Si tout est bien sûr possible en bourse, il est des scénarios qui ne sont pas souhaitables, même pour les irréductibles baissiers. Si un tel scénario se matérialisait, cela serait en effet le signe d’une situation mondiale proprement désastreuse, avec des dégâts bien autres que purement boursiers. Lire la suite...

CAC-040811LTVenons-en donc à ce petit parallèle, tel que représenté sur le graphique ci-contre. Lors de l’éclatement de la bulle internet, nous avions assisté à un premier mouvement de repli sur environ 1 an, suivi d’un retracement des 38.2% de Fibonacci. De là s’était formé une période de congestion en M pendant 8 mois environ, suivi d’une nouvelle chute équivalente à la première en terme de pourcentage, pendant environ 9 mois.

Lors de la crise financière de 2007/2008, le CAC a connu un premier mouvement de repli pendant 20 mois, suivi d’un retracement des 38.2% de Fibonacci, avec là aussi la formation d’une période de congestion en M, pendant cette fois 2 ans environ. Nous en sommes a priori au niveau de la fin de la formation du M, et SI le parallèle se poursuivait, nous devrions assister à une nouvelle chute vertigineuse. Une chute qui durerait entre 1 et 2 ans selon les éléments pris en compte, et qui pourrait avoir comme objectif entre 1700 et 1500 pts, selon que l’on considère que ce mouvement baissier aurait la même amplitude en pourcentage que la première phase de baisse (soit un repli de l’ordre de 58 à 60%), ce qui nous amènerait autour des 1700 pts, ou que l’on considère l’objectif théorique issu de la rupture des points bas de mars 2009 (en graphe semi-log), ce qui nous donnerait 1500 pts…

Il ne s’agit naturellement que de projections purement graphiques, en guise de clin d’oeil dans une ambiance délétère depuis quelques jours, car l’analyse d’autres indices bien plus importants que le CAC au niveau de la finance mondiale ne fait absolument pas apparaître un tel parallèle. Et pour rassurer ceux qui auraient pris peur en lisant cette analyse, vous trouverez de quoi vous rassurer en cliquant sur l’analyse suivante : « Des configurations trompeuses« , écrite l’été dernier mais toujours d’actualité.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.