Scénarios de trading : le bilan de 2012

L’année 2012 vient de se terminer, et c’est l’occasion de faire un bilan de mes scénarios de trading, que ce soit sur le CAC, les marchés américains, l’or, le pétrole ou l’euro/dollar.

Avant toute chose, je tiens toutefois à rappeler que ces scénarios n’ont qu’une vocation éducative, et ne doivent pas être pris comme des conseils d’achat ou de vente, mais comme de simples exemples sur les possibilités qui s’offrent à vous pour intervenir sur le marché sur la base d’une analyse technique. Etant proposés la veille au soir pour le lendemain, les seuils indiqués méritent par ailleurs d’être ajustés en temps réel en fonction du comportement du marché. Le stop éloigné et l’instauration d’un seuil d’alerte enfin sont là pour vous inciter à réduire votre exposition et vous montrer qu’il y a des alternatives aux stops rapprochés, surtout en conditions de marché incertaines comme celles traversées cette année.

Si j’avais voulu tourner ces scénarios en conseils d’achat ou vente, je ne vous aurais d’ailleurs pas proposé quasi systématiquement un scénario haussier et un scénario baissier. Un conseil d’achat ou de vente seul n’a par ailleurs aucun intérêt s’il n’est pas accompagné d’un money management adapté. Et on se heurte alors au fait que le money management est propre à chaque investisseur. Bref, trop de raisons qui font que ces scénarios ne seront jamais des conseils en tant que tel, d’autant que vient s’ajouter une raison règlementaire : le fait que je sois gérant de portefeuille sous mandat pose en effet, d’un point de vue légal en tout cas, un problème d’éventuel conflit d’intérêt (même si ce n’est pas à mon humble niveau que je vais influencer le marché, à la différence des grands cabinets de conseil qui sont pourtant liés aux grandes banques d’affaires…). A ce propos, vous devez savoir que pour pouvoir donner un conseil explicite d’achat ou de vente, il faut avoir le statut de CIF (Conseiller en Investissement Financier), ce qui n’est pas le cas de la grande majorité des sites internet. Ces derniers sont donc hors la loi…

Mais revenons en au bilan de cette année. Au niveau global, ce bilan est positif, mais est décevant sur le CAC. Voici les résultats d’ensemble, avant que je rentre plus en détail dans les commentaires et explications.

Scénarios CAC : -244 pts
Scénarios Dow Jones : +1024 pts (sur 9 mois)
Scénarios Nasdaq : +73.5 pts (sur 9 mois)
Scénarios EUR/USD : +0.2282 $ (sur 9 mois)
Scénarios Or : +85 $ (sur 9 mois)
Scénarios Pétrole : 0 (aucun scénario enclenché)

Commentaires scénarios US, EUR/USD et matières premières :

Si le meilleur score est indubitablement sur l’Eur/Usd, ces scénarios affichent tous un bilan très positif (en dehors du Pétrole, aucun scénario n’ayant été enclenché). L’une des principales raison tient au fait que ces scénarios sont restés des scénarios à moyen terme, notamment sur l’euro et les matières premières. Je n’ai donc pas eu à me « forcer » pour vous proposer des scénarios quotidiens, et m’en suis tenu à des niveaux graphiques forts avec une marge de manœuvre suffisante pour faire face aux faux signaux de court terme.

D’ailleurs, aucun scénario ne s’est soldé en perte sur l’Eur/Usd ou l’Or (scénarios à horizon de quelques semaines voir quelques mois), alors que quelques pertes sont à déplorer sur les scénarios US (4 scénarios chaque semaine, 2 haussiers et 2 baissiers).

Le fait de proposer donc des scénarios de façon systématique (plutôt que lors de réelles opportunités) apparaît donc clairement comme un facteur de contre-performances. C’est une des leçons clés qu’on peut retenir de ces résultats : trader tous les jours est contre-productif et ne fait que vous amener à vous forcer sur certains trades et vous fait donc prendre des risques inutiles.

Passons maintenant au bilan sur le CAC, bien moins glorieux.

Commentaires scénarios CAC

Après 218.5 pts gagnés en 2011, les scénarios CAC s’affichent donc en perte de 244 pts cette année. La première raison est directement liée à la leçon vu ci-dessus : proposer des scénarios de façon quotidienne amène parfois à « se forcer » ou en tout cas à prendre position sur des signaux bien moins forts.

Cette contreperformance s’explique aussi par :

6 déclenchement de stops (un score un peu élevé par rapport au plan de trading fixé, mais 1 déclenchement de moins aurait suffit à ce que le bilan soit positif : on est donc dans l’épaisseur du trait d’un point de vue statistique)

et par 12 faux signaux (perte globale liées aux faux signaux de 177.5 pts), ce qui là aussi est beaucoup,

mais correspond à un changement de fonctionnement du marché entrevu fin 2011 et qui s’est confirmé : les seuils graphiques journaliers semblent moins précis qu’auparavant et plus sujets à des faux franchissements, l’œuvre sans doute de robots sans cesse plus sophistiqués. Il va donc sans doute falloir s’adapter à ces changements en 2013.

Le nombre d’objectifs 1 d’origine atteint est également en baisse par rapport à 2011 (60%), en raison notamment d’une volatilité très variable, mais reste au dessus des 50%.

Mais le plus intéressant est d’analyser la répartition des pertes et gains selon la nature des scénarios enclenchés :

Scénarios acheteurs à seuil de déclenchement : 31 scénarios, bilan : +370.5 pts
Scénarios acheteurs à cours limité : 29 scénarios, bilan : +269.5 pts
Scénarios vendeurs à seuil de déclenchement : 31 scénarios, bilan : +202 pts
Scénarios vendeurs à cours limité : 28 scénarios, bilan : -1086 pts

On note déjà que le nombre de scénarios haussiers et baissiers est globalement équivalent, de même que le nombre de scénarios à seuil de déclenchement ou à cours limité : aucun biais n’est donc à noter de ce côté là, conséquence directe du fait que chaque jour vous est proposé en général un scénario acheteur et un scénario vendeur.

La source des pertes apparaît toutefois ici très clairement : il s’agit des scénarios vendeurs à cours limité. Cela peut s’expliquer par le fait que ces scénarios à cours limité sont en général à contre tendance (comme la plupart des scénarios à cours limité, même si certains peuvent correspondre à des entrées sur petite consolidation) et par le fait que le CAC a enregistré une nette hausse cette année. D’un autre côté, ces scénarios à cours limité offrent en général plus facilement des portes de sortie, même s’ils n’ont pas pu forcément en profiter, du fait des seuils fixés à l’avance.

Si je n’avais par ailleurs pas proposé systématiquement un scénario acheteur et un scénario vendeur chaque jour, ces statistiques auraient sans doute été bien meilleures, et le bilan de l’année aurait été positif.

Une réflexion sera donc engagée dans les tous prochains jours (en même temps que je ferai le point sur 2011 pour voir si on retrouve les mêmes conclusions) pour voir dans quelle mesure des améliorations pourront être apportées à ces scénarios, sachant que l’une des principales cause des pertes dégagées tient au fait que les seuils sont définis la veille au soir pour le jour même, et que je me suis interdit tout ajustement en cours de séance (par soucis de transparence et facilité de suivi, sachant qu’il vous est par contre recommandé dans la mesure du possible de le faire).

Personnellement, l’année se termine d’ailleurs sur un bilan largement positif, sachant que j’ai pu d’une part ajuster les seuils donnés, sachant que je ne suis pas rentré en réel sur chaque scénario et enfin que j’ai effectué d’autres trades non donnés sur le site. J’espère qu’il en a été de même en ce qui vous concerne.

Si vous éprouvez par contre des difficultés pour concrétiser des plus values de façon régulière, je ne saurais que trop vous inviter à vous rapprocher de Gilles ou moi-même afin que nous vous aidions à progresser et trouver les clés pour réussir. Il s’agit souvent de problèmes de money management. Je me suis donc attelé à rédiger un livre le plus complet possible sur cet aspect souvent négligé et très mal compris et abordé. Mais vos difficultés peuvent avoir d’autres origines que nous vous aiderons à identifier et corriger. Ceux qui ont fait appel à nous sont en tout cas très satisfaits. Il vous suffit pour cela de demander sur le tchat pour en avoir la confirmation.

Sur ce, je vous souhaite de très bonnes fêtes de fin d’année et une très bonne année 2013, la santé avant tout mais également naturellement une belle réussite dans vos trades. J’essaierai de vous proposer l’analyse de clôture de ce 31 décembre aujourd’hui, sinon demain. Merci de votre confiance et de votre fidélité.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.