Point hebdo US : la hausse, toujours la hausse

Déjouant toutes les attentes, si ce n’est notre comparaison avec la hausse de septembre 2010 à février 2011, les marchés américains poursuivent leur hausse sans la moindre consolidation digne de ce nom, atteignant des niveaux plus revus depuis plusieurs années. Jusqu’où et jusqu’à quand ?

Côté Dow Jones, la hausse consécutive au franchissement des plus hauts de 2011 se poursuit, même si les dernières séances ont vu un affaiblissement bien compréhensif de cette tendance. Les résistances sont vaincues les unes après les autres, et aucune réelle consolidation ne s’est mise en place depuis la mi-décembre . Notre comparaison avec la phase haussière de septembre 2010 à février 2011, dont nous vous parlons depuis début 2012, est plus que jamais pertinente. Si d’ailleurs le même timing et les mêmes proportions devaient être respectées, cela nous donnerait un objectif autour des 14000 pts pour la mi-mai…

De quoi justifier les achats actuels. Car même s’il semble plus probable d’assister à une consolidation dans les prochaines séances et prochaines semaines, si le marché continue sa hausse sans sourciller, c’est bien qu’il y a plus d’acheteurs que de vendeurs aux cours actuels. Et force est de constater que ceux qui jouent la baisse en espérant un hypothétique repli en sont pour l’instant pour leurs frais, les vendeurs imprudents alimentant même sans doute cette hausse en se rachetant.

Pour la semaine à venir, l’enjeu restera quoiqu’il en soit le même, à savoir évaluer les probabilités de poursuite haussière et le potentiel de progression, face au risque de consolidation ou repli et le potentiel baissier.

N’étant pas ni devin ni gourou, je ne vous dirai pas où sera le CAC dans une semaine. Il est par contre possible d’identifier les seuils clés au delà desquels la hausse devrait se poursuivre, et en deça desquels une consolidation ou un repli devrait prendre place. De même, l’analyse technique nous donne les objectifs probables de ces mouvements. Voyons donc voir ce qu’il en est pour le Dow Jones pour les séances à venir.

Après l’évolution de ces derniers jours et la séance de ce mardi, on peut envisager une poursuite de la pause actuelle jusqu’à la zone des 13030/13060, qui sera renforcée par la MM20. Tant que cette zone sera préservée, la dynamique restera clairement haussière, avec un premier objectif au niveau des 13290, avant une nouvelle accélération en direction du haut du canal marron autour des 13700 et l’oblique MT/LT verte au delà des 13800.

Sous les 13030/13060, la phase actuelle se transformerait en légère consolidation baissière, avec un objectif premier tout proche au niveau de la base du canal marron autour des 12980. Un excès baissier au niveau des obliques en pointillés orange et bleu clair est également envisageable, voire jusqu’aux 12875.

En dessous par contre, il faudrait s’attendre au basculement dans une phase de consolidation plus baissière, avec un premier objectif au niveau des 12750, avant une possible accélération en direction de la zone des 12250/12400 pts. Nous aurons le temps d’y revenir si un tel scénario se mettait en place.


Côté Nasdaq, la hausse est encore plus impressionnante que sur le Dow Jones, et ce sont des plus hauts de plus de 11 ans qui ont été réalisés ces derniers jours! Mais le Nasdaq a également laissé de nombreuses failles dans les fondations de ce mouvement haussier : je veux parler des 7 gaps laissés ouverts depuis la fin 2011! Et je ne parle pas de ceux datant de septembre 2010…

La hausse peut-elle se poursuivre encore longtemps ? S’il est tentant d’envisager une consolidation dans les prochains jours, force est de constater que c’est un peu ce que nous disons maintenant depuis plusieurs semaines. Si on en revient une nouvelle fois à notre comparaison avec la hausse de l’année dernière à la même époque, cela nous donnerait un objectif potentiel autour des 3300 pts pour la mi-mai…

Du côté de la tendance, elle reste toujours clairement haussière : après une pause horizontale fin février / début mars, le Nasdaq a en effet su repartir clairement de l’avant, le franchissement des 3000 pts lui donnant des ailes, comme en témoigne la belle orientation de la MM20 et de la Bollinger supérieure.

Le plus délicat pour notre analyse du marché reste le fait que nous évoluons sur le Nasdaq sur des niveaux inconnus depuis 11 ans. En dehors de nos tracés court terme (canaux haussiers) et d’objectifs théoriques et projections de Fibonacci, il est en effet bien difficile d’identifier des seuils majeurs pouvant entraîner un blocage de la hausse actuelle, et suffisamment précis pour pouvoir les exploiter en trading.

Je suis à ce propos en cours de développement d’une approche qui permettrait de s’affranchir de ce type de problèmes, mais quelques semaines de travail me seront encore nécessaires pour arriver à une approche exploitable. N’hésitez pas à faire part de votre intérêt pour une telle approche, afin que je puisse vous prévenir lorsqu’elle sera au point.

Pour en revenir à notre analyse, on se méfiera quand même de la zone des 3100 approchée ces jours-ci : cette zone correspond en effet à un premier objectif théorique issu du franchissement des 2750, point haut de fin octobre. Elle est renforcée par le haut de notre canal CT marron et de notre canal MT vert clair.

Il s’agit donc d’une zone importante à surveiller dans les prochains jours, et qui pourrait servir de prétexte pour la consolidation tant attendue, même si nous avons au delà d’autres objectifs théoriques, avec une oblique rouge vers 3150 et une horizontale vers 3240, qui sera rejointe mi-avril par une oblique LT tracée en bleu foncé.

Tant que cette zone des 3100 ne sera pas franchie en tout cas, le Nasdaq sera susceptible de revenir sur la zone des 3000 pts, renforcée par la MM20. Une zone où le situe le derniers des gaps ouverts par le Nasdaq depuis fin 2011. Le signal sera donné par la cassure des 3050. En dessous, un excès baissier est envisageable jusqu’à la médiane marron, sachant qu’en cas de cassure par contre, on passerait en mode consolidation baissière, avec comme premiers objectifs le gap du 8 mars, la base du canal marron voire l’horizontale des 2880/2900.

Au dessus par contre des 3100/3120 (attention par contre au manque de précision d’un tel seuil), la hausse serait relancée, avec pour objectifs les 3150, avant pourquoi pas les 3200 à 3240.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.