Mi-séance CAC : vers un vrai signal haussier ?

L’évolution de ces derniers jours m’a amené vendredi soir à revoir la position de mon canal baissier rouge. Cela n’a pas empêché le CAC de s’en affranchir tôt ce matin, après une ouverture pourtant proche de l’équilibre. La hausse s’est toutefois accélérée en tout début de séance, propulsant la bourse de Paris 1% plus haut en moins d’une demi-heure, avant que le CAC ne dérive de façon latérale et au sein d’un étroit range de 10 pts pendant plus de 2 heures.

Peu avant 11h30, une nouvelle petite poussée haussière lui a permis de passer un cap supplémentaire, en montant au dessus des 3430. Il évolue depuis à nouveau de façon horizontale au sein d’un range de moins de 10 pts, s’affichant actuellement en hausse de 1.26% à 3432 pts … Jusqu’à quand ?

Peut-être jusqu’aux statistiques de 14h30 ? Toujours est-il que le franchissement de l’oblique rouge, puis des 3420/3425, et enfin des 3430 est graphiquement un signe clairement positif, qui pourrait propulser le CAC en direction de la zone de résistance des 3450/3460, dont le franchissement nous ouvrirait de nouvelles perspectives haussières.

A la baisse, il faudra se méfier en cas de retour sous les 3410/3415, qui correspondrait à une réintégration du canal baissier rouge.

Côté valeurs du CAC, Vivendi occupe la première place avec un gain de 2.8% sur des informations de possible rapprochement entre SFR et Numéricable. Les bancaires sont également bien orientées, à l’image de la nouvelle hausse du Crédit Agricole à +2.4% ou de BNP Paribas à +1.9%. On notera également les nettes hausses de Total et Sanofi (+1.8%) qui contribuent à soutenir l’indice. A la baisse, on ne retrouve que quatre titres : Alcatel continue d’être la proie des spéculateurs, reperdant 3.4% après son rebond de vendredi. Arcelor Mittal plie de 0.9% suite à un abaissement de recommandation, et STMicroelecronics reperd 0.7% après son bond de vendredi. Véolia enfin cède 0.3%, toujours à proximité de ses plus bas historiques.

Sur le forex et les matières premières enfin, les évolutions sont par contre plus partagées. L’euro s’offre un petit rebond  de 0.17% à 1.2975$, tout comme le baril de brut qui regagne 0.2% à 91.7$. L’once d’or par contre cède 0.45% à 1746$, semblant s’engager dans une tendance un peu plus négative depuis quelques jours. J’essaierai de vous proposer une mise à jour de ma dernière analyse de l’or sur FSC dans l’après-midi.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.