Mi-séance CAC : rebond poussif, pénalisé par Total

Après les deux dojis marteaux formés vendredi et lundi, l’appui sur la base du canal haussier, et une nouvelle envolée de Wall Street hier, le CAC aimerait bien accélérer à la hausse et tenter de revenir sur les 3600. Il avait d’ailleurs ouvert un gap haussier ce matin au dessus des 3515.

Mais après avoir comblé rapidement son gap d’ouverture, et malgré une belle envolée peu après 10h, lui permettant de s’affranchir des 3520/3525, le CAC est ensuite revenu sur une bonne partie de ses gains sous le poids de la chute de Total, victime de fuites sur une plateforme en mer du Nord.

Le CAC est donc actuellement de retour à proximité de ses plus bas du jour, ne gagnant plus que 0.26% à 3511 pts, après avoir touché 3535 plus tôt dans la séance.

D’un point de vue graphique, la fausse cassure des 3520/3525 est à surveiller de près, d’autant qu’il y a toujours le risque que le CAC soit en train de former une Epaule-Tête-Epaule depuis février. On se méfiera donc d’un passage sous les 3505, puis surtout d’une cassure des 3485/3490. A la hausse, un retour au dessus des 3520/3525 permettrait par contre de relancer le rebond de ce matin, avec 3535 et 3550 comme objectifs suivants.

Côté valeurs du CAC, Alcatel mène la danse avec un rebond de 3.7%, devant Accor à +3.3% et Schneider et Véolia à +2%. A la baisse, STMicroelectronics souffre d’un abaissement de recommandation et de prises de bénéfices, à -3.2%, devant Total qui cède 2.8% et Technip -1%.

Côté devises et matières premières enfin, l’euro reste stable à 1.3357$, tout comme globalement le baril de brut, qui progresse symboliquement de 0.1% à 107.25$, tandis que l’once d’or perd 0.1% à 1690$.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.