Mi-séance CAC : nette rechute!

Alors que le CAC semblait bien parti hier pour revenir tester la zone des 3075 (niveau d’ailleurs touché en préouverture à 8h), et après une ouverture en léger gap haussier, le marché est lourdement retombé peu avant 10h, perdant plus de 1% en moins d’une demi-heure, apparemment sur de nouvelles divergences entre les allemands et le reste de l’Europe au sujet de la route à suivre.

A quelques heures d’un sommet jugé comme crucial, le doute s’est donc de nouveau emparé d’investisseurs qui ne semblent plus vraiment croire qu’une avancée importante sera effectuée à l’issu de ce sommet. En tout état de cause, le CAC revient sur son impulsion haussière d’hier, en cédant 1.1% à 3029 pts, de retour donc sous les 3035 pts franchis hier.

D’un point de vue graphique, tout est donc à refaire pour les acheteurs. Les vendeurs eux devront envoyer le CAC plus bas encore s’il veulent réellement reprendre la main. Le seuil des 3005/3010 sera ainsi particulièrement surveillé en cas de nouvelle attaque.

Côté valeurs du CAC, Vallourec se distingue à la hausse avec un gain de 4.2%, loin devant Lagardère à +1% et Véolia à +0.9%. A la baisse, le secteur bancaire est attaqué : BNP Paribas cède 2.9%, devant Alcatel et Alstom à -2.5%. La Société Générale et le Crédit Agricole suivent de près avec des reculs de 2.3%.

Côté devises et matières premières enfin, l’effet a été très net sur l’euro, qui a littéralement plongé en matinée, passant de 1.252$ à 1.241$ en ligne droite. Il cède actuellement 0.3% à 1.243$. Le baril de brut cède lui 0.6% à 80.1$, tandis que l’once d’or perd 0.4% à 1568$.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.