Mi-séance CAC : les acheteurs de nouveau à la manoeuvre

Après une tentative de rebond avortée hier en raison d’une faiblesse de Wall Street, le CAC repart à la hausse, progressant de 1.59% à 3256 pts à l’instant. Pourtant, l’ouverture autour des 3200 augurait d’une séance plus incertaine et délicate. Mais les acheteurs ont rapidement repris les choses en main, ramenant le CAC au dessus des 3220 avant 9h30.

Il ne repassera plus en dessous, butant un temps sur les 3240, puis sur les 3250, avant de poursuivre sa hausse, même si une petite pause horizontale au dessus des plus hauts d’hier semble se mettre en place en cette mi-séance.

D’un point de vue graphique, cette nouvelle tentative et ce retour au dessus des 3250/3255 est un élément clairement positif pour les acheteurs, qui pourrait leur permettre de revenir tester les 3275/3280. Le franchissement de cette résistance ouvrirait alors les portes à un retour en direction de la zone de résistance des 3360, voire des 3400. A la baisse, ce n’est qu’un retour sous les 3240, puis surtout sous les 3220/3230, qui ferait de nouveau pression sur le marché, avec un risque non négligeable de retour sur la base du canal rouge.

Côté valeurs du CAC, les bancaires, en difficulté ces derniers jours, sont à la fête, et participent grandement à l’ampleur du rebond du jour : la Société Générale gagne 6.1% et le Crédit Agricole 5.1%. St Gobain vient d’intercaler, avec un gain de 4.8% et juste devant BNP (+4.7%), grâce à un relèvement de recommandation.

Côté replis, LVMH cède 0.8%, devant Peugeot à -0.5%, affecté par les immatriculations de mars, tandis que Vallourec cède 0.3%.

Côte devises et matières premières enfin, l’euro parvient à se maintenir au dessus de la zone des 1.3$, testée hier : il progresse de 0.1% à 1.3147$ en cette mi-séance. Même tendance pour le baril de brut, qui gagne 0.3% à 103.4$, tandis que l’once d’or cède elle 0.1% à 1650$, dans une configuration moins négative qu’il y a quelques semaines, mais encore fragile.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.