Mi-séance CAC : le repli de lundi effacé

Dans mon analyse de clôture de la séance de ce lundi, je me posais la question de la « validité » de ce repli et du fait qu’il fallait ou non en tenir compte. Le rebond de ce jeudi, alors que Wall Street reste mal orientée, nous apporte la réponse, avec un CAC actuellement en hausse de 0.54% à 3672 pts.

D’un point de vue graphique, le seuil des 3653 évoqué dans cette même analyse, et sensé partager le marché entre tendance haussière et consolidation, a parfaitement joué son rôle, puisque le CAC a ouvert ce matin sur les 3654 avant d’accélérer jusqu’aux 3670 puis de s’attaquer aux 3675, point haut de ces derniers jours. Il évolue depuis de façon globalement horizontale entre les 3665 et les 3680.

Le franchissement des 3675 n’a donc pas provoqué d’accélération haussière, signe d’un marché dont le biais reste clairement haussier mais qui éprouve de plus en plus de difficultés à poursuivre son rebond, et d’autant plus que Wall Street reste à la traîne, pénalisée entre autre par les incertitudes liées au fiscal cliff.

Côté valeurs du CAC, c’est Unibail qui s’affiche en tête, avec un gain de 2%, devant Schneider à +1.8% et Arcelor à +1.7%. A la baisse, LVMH plie de 0.6%, L’Oréal de 0.5% et GDF Suez de 0.4%.

Côté Forex et matières premières enfin, l’euro continue de travailler les 1.33$, remontant de 0.3% à 1.326$. Le pétrole reste lui bien orienté, avec un gain de 0.2% supplémentaires et un baril de brut à 91.1$. Enfin l’once d’or se cherche une tendance après son récent plongeon et un arrêt sur la zone de support attendue des 1635/1640$. Elle est stable à 1660$.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.