Mi-séance CAC : le gap des 3542/3553 ferait-il peur ?

Après 4 séances de hausse consécutives, et malgré la proximité du gap des 3542/3553 et de la résistance violette évoquée encore hier soir (voir mon analyse MT/LT sur les enjeux d’une éventuel franchissement), la bourse de Paris semble avoir un peu plus de mal en cette fin de semaine. Le CAC cède ainsi actuellement 0.6% à 3514 pts, et revient à proximité de ses plus bas d’hier.

La faute sans doute à quelques prises de bénéfices, peut être aussi à l’échéance d’options et contrats futures aujourd’hui, mais la faute sûrement et surtout à Wall Street et aux résultats de quelques majors technologiques comme Google, qui a déçu les investisseurs.

Graphiquement toutefois, la dynamique haussière de ces derniers jours, bien qu’interrompue, n’est pour l’instant pas remise en cause, au moins tant que les 3505/3510 restent en soutien. En dessous, le risque serait par contre que nous assistions à une consolidation un peu plus baissière, même si comme expliqué hier soir, le contexte de cette fin de semaine incite à la plus grande prudence.

Côté valeurs du CAC, Carrefour s’envole de 6.4%, après la cession de sa filiale colombienne et plusieurs relèvements de recommandations. Alcatel poursuit son rebond avec un gain supplémentaire de 2.8%, tandis que Vallourec grimpe de 1.9%. A la baisse, on assiste à des prises de bénéfices sur STMicroelectronics qui perd 3.2%. Alstom cède 2.6%, et Air Liquide 2.2%, victime d’une dégradation de la part d’un analyste.

Côté forex et matières premières enfin, l’euro cède 0.2% mais reste au dessus des 1.30 à 1.3046$. Le baril de brut reste par contre lui stable à 92.1$, tandis que l’once d’or reprend sa consolidation baissière, cédant 0.4% à 1733$ et se rapprochant de l’objectif évoqué dans mon analyse de lundi.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.