Mi-séance CAC : le début d’une consolidation ?

Après 5 séances de progression la semaine dernière, et 13 séances de hausse sur les 15 dernières, le CAC recule en cette mi-séance de 0.63% à 3583 pts. Rien de bien dramatique pour les acheteurs, mais c’est le premier réel signe de faiblesse depuis quelques semaines.

D’un point de vue graphique, le CAC a ouvert ce matin directement sous son canal haussier et légèrement même sous les plus bas de vendredi. Le mini gap a été quasiment instantanément comblé, mais le CAC est ensuite venu enfoncer les 3585, pour venir prendre appui pour l’instant sur les 3575, niveau que je n’avais pas identifié en tant que support.

Quoiqu’il en soit, une consolidation baissière semble bien lancée. Reste à savoir jusqu’où elle pourrait se poursuivre et combien de temps elle pourrait durer (sachant qu’on ne peut pas exclure un réel retournement, même si ce n’est pas le scénario privilégié). L’objectif naturel se situe naturellement au niveau du gap des 3520/3533 et de la MM20. Un test de l’oblique violette est aussi une option. Toujours est-il que nous avons désormais aussi des niveaux clairs à la hausse pour identifier tout mouvement de redémarrage, avec pour aujourd’hui les 3598, plus haut de ce matin, et surtout les 3620/3625 correspondant aux plus hauts de fin de semaine dernière.

Côté valeurs du CAC, STMicroelectronics gagne 2% après en avoir gagné plus de 6 en début de séance suite à l’annonce de son désengagement de STEricsson. Cap Gemini progresse elle de 1% et EDF de 0.7%. A la baisse, on retrouve les bancaires, qui souffrent de l’incertitude sur l’Italie après l’annonce de la prochaine démission de Monti : le Crédit Agricole cède 3%, la Société Générale 2.8% et BNP Paribas 2.5%, tandis qu’Axa arrive en quatrième plus mauvaise performance avec un repli de 1.9%. Ce sont donc bien clairement les financières qui pèsent sur le marché aujourd’hui.

Côté Forex et matières premières enfin, l’euro ne cède plus que 0.1% à 1.2912$. Le pétrole s’affiche lui en hausse de 0.5% à 86.40$ le baril de brut, tandis que l’once d’or rebondit également, prenant 0.45% à 1711$.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.