Clôture CAC : 4206 (+0.85%) – Des plus hauts de 5 ans, mais…

CAC-190913

C’est une séance assez singulière à laquelle nous avons assisté aujourd’hui, du fait d’un énorme gap d’ouverture, qui plus est sur des niveaux particulièrement importants, puisque correspondant aux plus hauts de 2011 ! Les niveaux cotés aujourd’hui sont tout simplement des niveaux de marchés qu’on n’avait plus vu depuis 5 ans (avec toutefois un léger bémol du aux dividendes qui pénalisent le CAC).

En temps normal, un tel franchissement aurait constitué un très net et très fort signal d’achat. Seulement voilà… D’un point de vue graphique tout d’abord, ce gap est le troisième en moins de 2 semaines, sans parler des deux autres gaps haussiers laissés ouverts ces derniers mois sur le CAC, sur 3520 et 3709. Alors bien sûr me direz vous, tous les gaps ne sont pas forcément comblés, et le Nasdaq en est un très bon exemple. Les gaps de rupture d’ailleurs n’ont pas forcément vocation à être comblés. Mais les trois derniers gaps ouverts sur le CAC ne sont pas à proprement parler des gaps de rupture, mais plus de continuation Jusqu’à présent, le CAC était d’ailleurs relativement discipliné sur le sujet. Peut être est-ce en train de changer ? Toujours est-il que ces gaps fragilisent clairement l’actuelle impulsion haussière, qui est quoiqu’il en soit sans doute allé un peu vite depuis début septembre, alors même que la consolidation d’août apparaissait déjà un peu légère.

Et c’est là qu’on en vient au fondamental. Même si ce n’est pas l’objet du site, il n’est pas inintéressant d’aborder de temps à autre le sujet. Car sur quoi le marché est monté ces derniers temps ? On pourrait certes parler de rattrapage des marchés européens par rapport aux marchés américains, mais Wall Street a également connu un mois de septembre défiant toutes les statistiques. Il semble donc qu’on soit monté sur des allocations d’actifs en cette rentrée alors que la crise semble s’éloigner, et sur des perspectives de redressement de l’économie. On est naturellement également monté, depuis hier soir, sur l’absence de réduction du QE aux Etats-Unis. Mais que nous dit Bernanke pour justifier le maintien de la dose de morphine pour les marchés ? Que l’économie est bien plus poussive qu’il le ne pensait… Le maintien du QE a donc peut être soulagé un moment des marchés drogués aux liquidités, mais nous avons là un terreau potentiellement dangereux pour construire une belle et saine hausse au dessus des plus hauts de 2011.

Dans un tel contexte, et au delà d’une configuration graphique haussière mais fragile, je ne peux que me résoudre à faire preuve d’une grande prudence dans mes analyses et scénarios. L’avantage, et pour en revenir à l’analyse technique, c’est que ces fameux gaps haussiers laissés ouverts, et les différents niveaux graphiques parfaitement bien respectés par le marché depuis quelques semaines, vont nous donner de précieuses informations quant à la validité du franchissement du jour.

Pour demain, nous surveillerons donc avant tout le sort du gap ouvert ce matin. Ce dernier, de 60 pts, a été ramené à 20 pts, ce qui est déjà plus raisonnable. Mais la bougie rouge formée apparaît comme une invitation à le tester rapidement. Toute la question sera alors de savoir s’il sera comblé ou non, et s’il l’est, s’il sera simplement comblé (clôture au dessus) ou invalidé (clôture en dessous). Une cassure des 4190 devrait nous envoyer en direction des 4170. C’est là qu’il sera intéressant de voir la force de réaction des acheteurs. S’ils résistent, le CAC pourrait alors reprendre de l’altitude. Il faudra toutefois qu’il revienne au dessus des 4210 puis 4220 pour envisager un retour sur les plus hauts du jour, avant pourquoi pas une poursuite en direction de nouveaux plus hauts (zone de résistance des 4250/4260 puis le haut du canal violet vers 4300, avant une autre zone autour des 4320/4350.

Si les 4165/4170 venaient par contre à céder, avec confirmation sous les 4150, le risque de retournement baissier du marché serait alors important, et le gap des 4117 ne devrait pas faire long feu. Les 4095/4100 pourraient toutefois servir de support, tout comme la MM20, avant que l’on puisse envisager éventuellement sous quelques jours un retour sur les 4050.

Attention également à la possibilité d’un gap baissier demain, selon la clôture de Wall Street. Nous aurions alors la formation d’un « bébé abandonné », qui, placé comme il l’est, pourrait avoir des conséquences fâcheuses pour les acheteurs…

Pour demain, je n’ai en tout cas pas de réelle préférence, partagé entre une analyse technique à la fois haussière mais dangereuse, et des considérations fondamentales plus que mitigées : je sais bien que le fondamental ne devrait en théorie pas être mélangé à l’analyse technique. Mais si on se contente de suivre « bêtement » une analyse technique, sans prendre de temps en temps un peu de recul par rapport aux niveaux de valorisation et aux fondamentaux, on va au devant de quelques déconvenues, ou tout au moins d’interventions pas toujours opportunes. L’analyse technique a en effet tendance à privilégier… la tendance, avec des niveaux de retournement qui peuvent parfois se trouver bien loin. Je préfère donc de temps en temps ne pas suivre des signaux graphiques si le marché me semble proche d’un point de retournement : un manque à gagner vaut mieux qu’une perte ! Sur ce, et après une analyse plus longue que d’habitude, conditions de marché obligent, je vous souhaite une bonne soirée. Rendez vous samedi au salon du trading pour ceux qui pourront s’y rendre.

Synthèse des tendances :

Tendance I (à quelques heures – jours) : Neutre (4170 – 4230)*
Tendance TCT (à quelques jours – semaines) : Haussière (4045)
Tendance CT (à quelques semaines – mois) : Haussière (3850)
Tendance MT (à plusieurs mois) : Haussière (3280) – canaux marrons en soutien
Tendance LT (à quelques années) : Neutre (2450 – 4200)

* changements depuis la dernière analyse

Scénarios de trading CAC :

Retrouvez désormais mes scénarios CAC 40 dans un article à part, accessible directement sur la page d’accueil du site, dans la rubrique « Derniers articles » de la colonne centrale, tout en haut de la colonne de gauche, ou sur la page « Analyses intraday et scénarios CAC« .

Cette séparation a pour but de me permettre de publier l’analyse de clôture plus tôt dans la soirée. Mes scénarios CAC pour la séance du lendemain seront publiés en général autour de 22h/23h, sauf le week-end pour la séance du lundi. Ces scénarios permettent de trader sur le CAC 40 via CFD ou contrat future FCE.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.