Clôture CAC : 3660 (-3.01%) – Quel morubozu !

morubozu

Si, dans un marché haussier, les lundis sont souvent l’occasion de séances de prises de bénéfices, que dire de l’étonnante séance à laquelle nous avons assisté aujourd’hui, avec la formation d’un énorme morubozu ? (en chandeliers japonais, bougie dont l’ouverture se fait au plus haut du jour et la clôture se fait au plus bas du jour)

Il faut quand même remonter au 10 avril 2012 pour retrouver une telle séance de repli (le CAC avait alors lâché 3.10% en une seule séance) et le 1er novembre 2011 pour retrouver une bougie d’une telle amplitude (le CAC avait alors formé une bougie de 117 pts de corps contre 118 ce lundi) !

Alors bien sûr, on pourra dire que cela nous pendait au nez après la nette et régulière hausse enregistrée depuis 2 mois et demi. Mais pourquoi aujourd’hui, alors que l’alerte du milieu de la semaine dernière avait été contrée vendredi au cours d’une séance unidirectionnelle ? En parlant de séance unidirectionnelle, la configuration intraday du CAC aujourd’hui est particulièrement explicite, avec une chute implacable, entrecoupée de quelques consolidations horizontales et sans le moindre rebond technique de plus de 10 pts! De là à penser que quelques robots sont entrés en action aujourd’hui et que ce repli était « programmé », alors qu’aucune nouvelle particulière (comprendre surprise et non anticipée) n’est venue émailler cette séance, il n’y a qu’un pas que je franchis allègrement.

Reste maintenant à savoir comment interpréter une telle chute et quelles peuvent en être les conséquences.

Du côté de l’interprétation, cette chute arrive après une hausse de deux mois et demi sans volumes particuliers et sans aucune consolidation digne de ce nom, et alors que le consensus était devenu particulièrement haussier. Dans ces conditions, et pour tous ceux qui n’avaient pu prendre le train en marche, comment pouvoir réellement rentrer à bon compte si à chaque baisse de 0.5%, tout le monde se précipite à l’achat ? Peut-être en semant le doute dans la tête des acheteurs et en provoquant un violent repli, susceptible de créer quelques failles dans le consensus haussier?

Ce n’est bien sûr qu’une hypothèse, et ce repli peut aussi être le point de départ d’un retournement du marché.

Pour l’heure en tout cas, il me semble pas que grand chose ait changé entre vendredi soir et ce lundi soir d’un point de vue fondamental, même si quelques craintes sur la situation européenne refont surface. A l’image des replis enregistrés le 6 mars ou le 2 août 2012, une rapide reprise haussière reste donc tout à fait possible. Cette baisse risque toutefois de laisser des traces, et il sera important d’analyser dans les prochains jours le comportement du marché face au morubozu formé aujourd’hui.

Côté conséquences, il est en tout cas pour l’instant difficile de tirer des conclusions très marquées. Si on raisonne du point de vue des chandeliers japonais et du morubozu formé, nous avons un signal baissier pour le moins clair, avec un double avalement baissier (et même dans l’esprit un avalement baissier de 23 séances… !). La médiane de la bougie ainsi formée se retrouve même au niveau des 3725, correspondant au point bas de jeudi!!!

Du côté des supports et résistances par contre, c’est moins net. Certes le canal orange a été clairement enfoncé, tout comme son objectif théorique passant par les plus bas du 31 décembre. La tendance haussière telle que nous la connaissions depuis mi-novembre n’est donc plus. Mais ce n’est pas pour autant qu’une tendance baissière va forcément prendre le relais (même si la bougie formée aujourd’hui n’est pas engageante). Le CAC est d’ailleurs seulement de retour sur le gros gap du 2 janvier qui, aidé par la Bollinger inférieure et la MM50, pourrait très bien permettre un rebond et une reprise en main du marché par les acheteurs.

A moins que le mouvement de consolidation actuel ne nous emmène sur l’horizontale des 3590/3600, voire sur la base du canal haussier CT/MT tracé en vert ? On pourrait même revenir sur le gap des 3520 et sur la base du canal bleu foncé. Mais même dans une telle hypothèse, ce n’est pas pour autant que la dynamique haussière CT/MT serait remise en cause. Il faudrait en effet un retour sous l’oblique violette et/ou le support haussier bleu pour commencer à semer réellement le trouble. Autrement dit, tant que les 3450/3500 tiennent bon, nous ne serons a priori que dans un mouvement de consolidation baissière. A suivre donc…

Pour ce mardi, et pour en revenir au très court terme, on surveillera à la hausse les 3670, correspondant à l’oblique orange, avant la zone des 3685. Au delà, on pourra mentionner la zone psychologique des 3700, mais c’est avant tout les 3710 et surtout la zone des 3725/3730 qu’il conviendra de surveiller. Tant que nous ne reviendrons pas au dessus, la tendance immédiate restera à la baisse sous la pression du morubozu formé aujourd’hui.

A la baisse, le premier niveau de support sera tout proche, au niveau du gap des 3656 ouvert le 2 janvier. Un gap baissier est d’ailleurs tout à fait possible demain matin. A voir si cela nous donnerait une île de retournement baissier. Toujours est-il que sous les 3656, on pourra surveiller les 3640, avant la zone des 3590/3600 qui pourrait offrir un intéressant niveau de soutien. En dessous par contre, le repli devrait encore s’accélérer, direction les 3540, correspondant au haut du gap du 29 novembre et à la base du canal haussier vert.

Synthèse des tendances :

Tendance I (à quelques heures – jours) : Baissière (3725)*
Tendance TCT (à quelques jours – semaines) : Neutre (3656 – 3795)* – biais baissier sous 3690
Tendance CT (à quelques semaines – mois) : Haussière (3510) – canaux bleu et vert en soutien
Tendance MT (à plusieurs mois) : Haussière (3230) – canaux marrons en soutien
Tendance LT (à quelques années) : Neutre (2450 – 4200)

* changements depuis la dernière analyse

Scénarios de trading CAC :

Retrouvez désormais mes scénarios CAC 40 dans un article à part, accessible directement sur la page d’accueil du site, dans la rubrique « Derniers articles » de la colonne centrale, tout en haut de la colonne de gauche, ou sur la page « Analyses intraday et scénarios CAC« .

Cette séparation a pour but de me permettre de publier l’analyse de clôture plus tôt dans la soirée. Mes scénarios CAC pour la séance du lendemain seront publiés en général autour de 22h/23h, sauf le week-end pour la séance du lundi. Ces scénarios permettent de trader sur le CAC 40 via CFD ou contrat future FCE.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.