Clôture CAC : 3646 (+0.94%) – La hausse relancée ?

cac

Si la séance d’hier laissait encore entrevoir quelques possibilités de consolidation, les espoirs des vendeurs ont été rapidement déçus avec une ouverture en léger gap haussier, un rapide franchissement des 3620/3625 et surtout une configuration intraday ne laissant que bien peu de place à un possible retournement.

Le canal orange que j’avais tracé hier a déjà été franchi, et le canal bleu clair a même été réintégré. Il sera toutefois supprimé au profit d’un nouveau canal haussier, moins pentu, et tracé en rouge sur mon graphique. Après la tentative de consolidation manquée d’hier, le CAC est en tout cas reparti de plus belle à la hausse, sans doute poussé aussi par quelques rachats de positions vendeuses. Reste maintenant à savoir jusqu’où va nous mener ce mouvement.

A moyen terme, une chose est sûre : le franchissement de la résistance violette et de la zone des 3600 est bel et bien confirmé, avec les conséquences haussières que j’avais abordées dans mon analyse moyen terme de mi-octobre. Reste à savoir à court terme ce que nous réserve le marché.

Si on se focalise sur les 7 séances de hausse consécutives ou les 15 séances de hausse sur les 17 dernières, il est clair qu’il est tentant d’envisager un repli imminent. Si on regarde toutefois l’amplitude du dernier mouvement haussier, survenu entre fin juillet et fin août, ce dernier avait provoqué un rebond de 15% contre 9% aujourd’hui depuis la clôture du 16 novembre. La faute à un mouvement qui se fait actuellement de façon bien plus lente et je dirais même pernicieuse. Hormis la première séance de ce mouvement, qui avait vu une hausse de près de 3%, le CAC n’a progressé de plus de 1% qu’à une seule reprise, rendant très compliquée une éventuelle intervention à l’achat sur le marché, que ce soit à la hausse ou pour racheter une vente. Chaque jour ou presque, le marché nous donne en effet l’impression qu’il va consolider. Mais implacablement, la hausse se poursuit. C’est ce qu’on retrouve dans les faibles volumes qui ont accompagné le mouvement, et qui me laisse à penser qu’il y a encore un certain réservoir pour une poursuite du mouvement.

D’un point de vue purement graphique, il est également difficile de trouver de réels signes de repli. Tout au plus des alertes, comme l’arrivée sur une petite zone de résistance au niveau des 3645/3660, ou la légère augmentation des volumes en ce mardi. Mais tout ceci reste bien léger face au boulevard qui s’ouvre devant le CAC, après les faux espoirs de repli d’hier, et avec une Bollinger qui sera demain sur 3690/3700 en cas de poursuite haussière, non loin du haut du canal rouge sur 3685/3690 demain.

Mais chaque jour nous rapproche aussi un peu plus de la consolidation tant attendue par certains. La vigilance reste donc de mise dans les deux cas, dans une situation qui reste tendue. Tendue parce qu’il est délicat d’entrer maintenant à la hausse après plus de 3 semaines de progression quasi-continue, et parce qu’il est délicat d’entrer à la baisse alors que la grande majorité des facteurs techniques sont haussiers (malgré quelques sur-achats que je n’utilise personnellement jamais car trop trompeurs dans ce type de configuration). On cherchera donc avant tout des signes d’exagération haussiers en intraday pour ceux qui veulent être contrariens.

Pour demain, on surveillera en tout cas à la hausse la zone des 3645/3660, dont le franchissement pourrait ouvrir la voie pour un test des 3685/3690, correspondant au haut du canal rouge et à une horizontale datant de l’été 2011. Au dessus, on trouvera le seuil psychologique des 3700, avant éventuellement une autre résistance vers 3725/3730, avant les 3740.

A la baisse, ce n’est pas la peine de miser sur un retournement tant que les 3620/3625 n’auront pas été enfoncés. Mais même en dessous, il serait préférable d’attendre une rupture du canal rouge, sur 3595/3600 demain, voire même des 3575, pour réellement miser sur une consolidation. Le problème restera alors le potentiel de ce mouvement, qui risquerait de se limiter à la MM20 voir en extension au gap des 3520 ou encore l’oblique violette.

Synthèse des tendances :

Tendance I (à quelques heures – jours) : Haussière (3620)* – Attention au risque de surchauffe
Tendance TCT (à quelques jours – semaines) : Haussière (3480) – biais neutre sous 3600
Tendance CT (à quelques semaines – mois) : Haussière (3290) – canaux bleu et vert en soutien
Tendance MT (à plusieurs mois) : Neutre (2700 – 3600) – biais légèrement haussier au sein du canal marron
Tendance LT (à quelques années) : Baissière (3600) – biais neutre au dessus des 2450

* changements depuis la dernière analyse

Scénarios de trading CAC :

Retrouvez désormais mes scénarios CAC 40 dans un article à part, accessible directement sur la page d’accueil du site, dans la rubrique « Derniers articles » de la colonne centrale, tout en haut de notre colonne de gauche, ou sur la page « Analyses intraday et scénarios CAC« .

Cette séparation a pour but de me permettre de publier l’analyse de clôture plus tôt dans la soirée. Mes scénarios CAC pour la séance du lendemain seront publiés en général autour de 22h/23h, sauf le week-end pour la séance du lundi. Ces scénarios permettent de trader sur le CAC 40 via CFD ou contrat future FCE.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.