Wall Street : vraie ou fausse alerte ?

Après une tentative d’accélération haussière fin juillet-début août, les marchés américains semblent caler depuis quelques semaines, et multiplient les signaux d’alerte. Ces derniers sont toutefois jusqu’à présent rapidement contrés. Est-ce que ce sera une nouvelle fois le cas cette fois-ci ?

Dow Jones :

Nous avions laissé le Dow Jones juste avant ma pause estivale sous sa résistance bleue, mais avec une insistance qui laissait entrevoir un franchissement. Ce dernier a eu lieu… dès le lendemain de ma dernière analyse, provoquant une nouvelle accélération haussière qui portera le doyen des indices même un peu delà de la résistance orange. Le soufflé est toutefois depuis retombé, et le Dow Jones est revenu travailler la zone médiane de son large canal haussier moyen terme.

Ce qu’il est intéressant de noter, dans le comportement du Dow Jones depuis de long mois, c’est que nous assistons globalement à de nombreuses petits séances et petites bougies vertes, qui accompagnent les progressions. Et quelques « fortes » séances de repli, supérieures à 1%, marquées par de grandes bougies rouges. Des bougies toutefois isolées, et en général rapidement contrées.

Ce qui est intéressant dans la configuration actuelle, c’est que nous en sommes à la deuxième nette baisse en l’espace de 2 semaines (17 août et 5 septembre). Et si entre temps, le Dow Jones a récupéré le terrain perdu, c’est la première fois depuis bien longtemps que nous avons deux épisodes baissiers aussi proches. Comme les deux précédents, cette séance a également été marquée par un gap baissier. Le 17 mai, il avait fallu 3 séances pour le combler. Le 17 août, il en aura fallu 11. Et cette fois-ci  ?

S’il est un peu tôt pour annoncer un retournement d’une plus grande ampleur, il est en tout cas intéressant de noter que nous nous retrouvons également sur la partie basse de la zone médiane du large canal gris. Cette zone a même été légèrement enfoncée, comme cela avait été le cas le 17 mai. Nous surveillerons donc avec attention l’évolution des toutes prochaines séances. Une confirmation de la cassure de cette zone marquée par les obliques en pointillés gris nous enverrai un signal relativement négatif, qui pourrait être confirmé par la cassure des deux supports rouge et vert foncé, actuellement respectivement sur 21560 et 21480, mais qui convergent et se croiseront autour du 13 septembre sur les 21530/21540. Un niveau qui correspond également à une petite horizontale issue des plus hauts de juin. Alors nous aurions potentiellement un signal de retournement de tendance, qui pourrait/devrait renvoyer le Dow Jones sur la base de son canal gris, actuellement vers les 20800 pts. Un repli au delà ne serait toutefois pas à exclure par la suite.

A la hausse par contre, une rapide invalidation du gap baissier de ce mardi matin nous enverrai un nouveau signe de force, et devrait replacer le Dow Jones sur des rails plus haussiers. Un franchissement des récents plus hauts devrait alors libérer un nouveau potentiel haussier. Ce n’est pas mon scénario central pour l’instant, mais à l’instar de la phase de consolidation de mars/avril, le Dow Jones pourrait n’être que dans un simple canal de consolidation, tracé en rouge.

 

Scénarios des semaines précédentes :

Pas de scénarios proposés pendant la trêve estivale.

Scénarios pour la semaine à venir :

Retour des scénarios, avec une tentative pour jouer la cassure dans un sens ou l’autre du canal rouge.

Scénario 1 :
Achat : >22041
Objectif 1 : 22118
Objectif 2 : à définir
Seuil d’alerte : 21974
Stop : 21388 (à remonter dès que l’objectif 1 est atteint)

Scénario 2 :
Vente : <21520
Objectif 1 : 21442
Objectif 2 : à définir
Seuil d’alerte : 21605
Stop : 22182 (à abaisser dès que l’objectif 1 est atteint)

Pour une meilleure compréhension de ces scénarios, je vous recommande vivement de lire la page « Comment suivre mes scénarios sur les marchés américains « .

 

Nasdaq Composite :

Nous avions laissé le Nasdaq fin juillet dans une configuration d’accélération haussière. Cette dernière a toutefois été brutalement stoppée… cette fois le surlendemain de ma dernière analyse ! Une divergence étonnante avec le Dow Jones, qui ne s’est toutefois pas vraiment propagée : au contraire, le très net rebond de ces derniers jours, et le repli sommes toutes limité en clôture ce mardi, traduisent un retour en grâce du Nasdaq.

Reste que sur les niveaux actuels, pour reprendre exactement mot pour mot ce que je disais dans mon analyse du 25 juillet, « un retournement est toutefois possible à tout moment, et compte tenu de la hausse de ces derniers mois et dernières années, la chute pourrait être rude. Les acheteurs marchent donc sur des œufs, mais n’ont pour l’instant pas non plus de raisons objectives (graphiquement parlant, en tout cas), de s’inquiéter, même si les gaps haussiers à répétition pourraient finir par affaiblir la tendance ».

Du côté des gaps haussiers justement, les 2 ouverts le 12 et le 19 juillet ont été comblés lors de l’épisode de baisse qui a suivi le retournement du 27 juillet. Le gap ouvert le 14 août a lui aussi été rapidement comblé, tout comme celui de jeudi dernier, comblé ce mardi même (mais pas invalidé).

Le Nasdaq reste donc dans une configuration globalement plus favorable et plus solide que le Dow Jones. Malgré tout, petit à petit, il est revenu au contact de la base de son canal gris, testée très précisément le 21 août, et pratiquement à l’ouverture du 29 août. Si depuis, le retour violent au dessus des 6300/6310 a permis au Nasdaq de prendre ses distances et retrouver une orientation plus franchement haussière, il ne faudrait pas non plus grand chose pour que cette zone cède, et provoque un retournement cette fois sans doute bien plus net.

Il est en tout cas intéressant de voir que « l’indice des technos » respecte globalement très bien mes tracés, comme en témoigne l’appui d’août sur le support bleu clair et la base du canal gris. Une cassure de ce dernier, confirmé par la cassure du support vert foncé, devrait donc nous donner un signal relativement clair, qui devrait renvoyer le Nasdaq sur la zone des 6000 et ses gaps de fin avril au minimum.

A la hausse par contre, il ne manque pas grand chose pour lui redonner un nouvel élan : il suffirait pour cela de s’affranchir des deux récents sommets de vendredi dernier et du 27 juillet. Alors nous devrions repartir pour une phase de hausse, direction potentiellement la zone des 6800 pts.

Scénarios des semaines précédentes :

Pas de scénario proposé durant la pause estivale.

Scénarios pour la semaine à venir :

Un scénario haussier me semble délicat à jouer dans le contexte actuel, même s’il pourrait être tentant de jouer le franchissement de la zone des 6450/6460. Je préfère tenter un retournement baissier, dont le potentiel me semble plus important.

Scénario 1 :
Achat : ….
Objectif 1 : ….
Objectif 2 : à définir
Seuil d’alerte : ….
Stop : …. (à remonter dès que l’objectif 1 est atteint)

Scénario 2 :
Vente : <6254
Objectif 1 : 6181
Objectif 2 : à définir
Seuil d’alerte : 6336
Stop : 6462 (à abaisser dès que l’objectif 1 est atteint)

Pour une meilleure compréhension de ces scénarios, je vous recommande vivement de lire la page « Comment suivre mes scénarios sur les marchés américains « .

Avertissement

Fenêtre-sur-cours.com, ACGest et Michel DELOBEL, son gérant, et auteur de cette analyse graphique, n’ont pas le statut d’analyste financier. Cette analyse graphique constitue une communication purement informative à caractère promotionnel, et n’a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l’indépendance des analyses financières. Fenêtre-sur-cours.com, ACGest et Michel DELOBEL ne sont donc pas soumis à l’interdiction d’effectuer des transactions sur les instruments financiers concernés dans cette communication avant sa diffusion. Michel DELOBEL s’engage toutefois à rester le plus objectif possible et à ne pas orienter ses analyses pouvant créer un éventuel conflit d’intérêt.

Cette communication s’appuie sur des informations et des études de place considérées comme étant fiables à la date de leur diffusion, mais aucune attestation ou garantie, expresse ou tacite, n’est donnée quant à la fiabilité ou au caractère complet de ces informations, qui ne doivent pas être exploitées comme telles. La recommandation est susceptible d’évolution ou d’invalidation à tout moment sans que Fenêtre-sur-cours.com, ACGest et Michel DELOBEL puissent en informer au préalable le lecteur.

Fenêtre-sur-cours.com, ACGest et Michel DELOBEL ne garantissent donc pas ces éléments et ces communications ne peuvent engager leur responsabilité. Les placements sur instruments financiers sont susceptibles de variation à la hausse et à la baisse et présentent un risque de perte en capital. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et elles ne sont pas constantes dans le temps. La communication ne constitue pas une incitation à investir. Elle ne fait pas autorité ni ne peut se substituer au jugement propre des investisseurs, et n’est pas censée être l’unique base d’évaluation des stratégies ou instruments financiers présentés. L’investisseur doit consulter avant tout investissement le prospectus simplifié ou tout document d’information relatif à l’instrument financier, et prendre contact avec son conseiller financier habituel.

Cette communication s’adresse à une clientèle autonome et avertie, disposant d’une bonne connaissance des marchés et outils boursiers, acceptant les aléas boursiers. Si ce n’était pas le cas, ACGest propose des formations adaptées. Le lecteur/client restera quoiqu’il en soit seul juge de l’opportunité des opérations qu’il pourra être amené à conclure et doit apprécier ses choix d’investissement en fonction de sa situation financière, de son expérience, et de ses objectifs en matière de placement ou de financement (notamment selon son degré d’acceptation du risque de perte et selon la durée d’investissement envisagée).

S'abonner aux publications du site